AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez vous inscrire à l'event ICI. Vous pouvez aussi laisser un gentil mot sur notre fiche PRD ICI et n'oubliez pas de voter les amours !

Partagez | 
 

 We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Viktoria Edna Dacian
Trick or Treat ?
avatar
» MESSAGES : 317
» WHERE ARE YOU ? : Not so Alone + Beggins to have relations again
» POWER : Powers control + Take it, use it, give it back... or not
» RPG AGE : Forever Young + 1013 / 21
» JOB : Queen of Clover + The most Tortured
» WHO ? : Beauty Blond + Natalie Dormer
» MULTI COMPTES : Lisa, Ruby et bientot une petite blonde


Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Mar 28 Jan - 22:06

Maria et Viktoria

Viktoria s’avança dans l’allée éclairée par le soleil passant à travers les arches donnant sur le jardin du château. Il appartenait à Yelena, une amie à elle. Enfin, une manipulée très proche. Viktoria l’aimait beaucoup cependant. Elle était gentille, et perspicace, intelligente et dynamique. Même aussi froide qu’un iceberg, elle aimait beaucoup la compagnie des gens dégageant une chaleur humaine époustouflante. Humaine n’était pas le mot. Mais disons, les personnes énergiques. Pour preuve, elle avait sa propre cour d’humains.

En ce moment elle se composait de quatre jeunes humains. Il y avait Alexia, humaine intelligente et avec un sens de la persuasion trop développée pour qu’Ellen développe pas de don après. Alex, son frère si fort qu’il pouvait repousser un modificateur a bras nus. Puis il y avait Jaque, un garçon malin et rusé, capable de se fondre dans le décor a n’importe quel moment. Enfin, il y avait Destiny... Si l’on pouvait dire. Maintenant elle était partie. Enfuie. Après avoir compris qu’elle se faisait manipulée. Quel gâchis ! Cette file avait un don pour les mathématiques, elle était surdouée, et elle avait ce pouvoir, cette anomalie, qui faisait qu’elle voyait les gens reliés entre eux par des fils rouges. Ceux qui devaient se rencontrer. Alors pourquoi est-ce qu’elle n’avait pas voulue rester avec Viktoria ? Parce qu’elle ‘était pas aussi stupide que les autres humains. Parce qu’elle s’était aperçue du fait que la Dacian la manipulait, l’amenait à lui révéler des choses, de montrait trop curieuse pour être innocente. Alors elle était retournée chez elle, grâce à un des vampires à Dacian. Surement Elisabeth. Qui ne savait rien refuser à personne. Ou c garde qui adorait la jeune humaine. Ou Heinrich, trop heureux de voir une des proies s’en allée. Viktoria continuait cependant à observer la jeune humaine de loin. Toujours aussi peinée que la jeune Destiny ne soit plus à ses côtés, la régalant de ses histoires et de son sourire béat. Dommage. Elle l’aurait considérée comme sa fille, comme sa sœur.... Mais c’était fini. Elle était partie. Un jour Viktoria la ramènerait. Un jour. De gras ou de force.... Peu importait après tout, le résultat était le même, un nouvel élément prometteur.

Pour en revenir à Yelena. Elle habitait ce château. Et avec elle vivait tout un couvent de femme vampires, dont une jeune femme absolument charmante, fiancée de Yelena, que Viktoria appréciait, et également la créatrice de Yelena, femme puissante et charismatique, que Viktoria appréciait vraiment. Et bientôt, maria les rejoindrait... Sauf si elle rejoignait les Dacians avant.


Qui était Maria ? Une jeune fille vraiment délicieuse. Vampire, jeune fille brune et fraichement née, Viktoria l’avait rencontrée ici même, et l’avait appréciée. Elle avait appris à Maria, tout du moins commencé, à maitriser son pouvoir. A savoir le feu. Ce pouvoir passionnant, qui avait attiré toute l’attention de la jeune Anglaise. Oui, Anglaise, elle n’oubliait pas ses origines tout de même. Maria était si... Fraiche. Cherchant à faire la fête, s’amusée... Ce n’était pas ce qui allait aider Viktoria à la faire rentrer chez les Dacians... Non, la corde sur laquelle tirée était un nom... Tom... Oui. Humain qui lui avait brisé le cœur, déjà en couple et d’après ce que Maria lui avait dit... Pas vraiment intéressé par les femmes en général. Ca l’aurait surarmement attristée si elle n’y avait pas vu une occasion de la recrutée, avec une méthode d’attaque très particulière...Dave...

Longuement, elle lui avait parlé de lui. Il lui avait brisé le cœur, lui avait arraché pour le piétiné. Il lui avait craché à la figure. Après lui avoir fait croire qu’il pouvait y avoir quelque chose. Pas consciemment, non. Il se croyait ami avec elle. Mais c’était faux. Viktoria en voulait plus, toujours plus. Elle voulait de l’amour, du pur, du vrai. Mais lui avait choisie une autre jeune femme, blonde, yeux bleus, teint frais, une humaine qu’il transforma lui-même, avant de disparaitre, sans prendre la peine de prévenir Viktoria. Et il revenait, parfois, et elle continuait à espérer. Puis elle avait cessé, et s’était tournée vers les Dacians, trouvant en eux du réconfort, leur communiquant son mal être, ils l’avaient, autrefois, aidée à vivre mieux. Et elle avait réussie à reprendre le cours de sa vie.

Avait-elle omis de dire que c’était naturellement faux.

Cette histoire était évidemment fausse. Du début à la fin. Elle n’avait jamais connu de Dave, c’était juste un moyen de se rapprochée de la brune. Un moyen plutôt efficace. Plus qu’un pas, et là, elle arriverait à la prendre chez les Dacians. Plus qu’un pas, et elle serait à eux. Proie. Jeune femme en quête d’oubli. Viens à moi, petit oiseau égaré.

Tiens, en parlant du, loup, elle vit Maria dans la cour, alors qu’elle parlait à une jeune fille blonde. Celle-ci lui fit la bise et en un éclair, elle disparut. L’occasion rêvée. Viktoria s’approcha doucement, en silence, puis, avec grâce, posa ses paumes froides sur les yeux de la jeune fille. Elle adorait faire cela. C’était ce qu’elle aimait faire à Elisabeth, et Maria lui faisait parfois penser à sa fille, avec son énergie. Elle se mit face à elle.

« Bonjour Maria, comment ça va ? Bien dormie ? »

Elle eut un petit rire. Contre tout ce que l’on pouvait penser, Viktoria se reposait la nuit, elle se mettait dans un lit, regardait le haut de son rideau de lit et buvait par petite gorgée un verre de sang humain bien frais. C’était reposant, et elle était toujours en pleine forme. Elle eut ce sourire mielleux et gentil, qu’elle adressait à ceux qu’elle charmait. Elle prit une voix douce, et posa une main dans le dos de Maria, l’incitant à avancer vers le grand jardin, sous le temps qui devenait gris.

« Dis-moi Maria, tu es maintenant comme une amie... » Dans sa bouche, le mot sonnait faux, mais personne ne le remarquais hormis elle et Elisabeth « Or je me suis rendue compte qu’il y avait une chose que je ne savais pas sur toi. »

Elle marqua une pause, un peu longuette.

« Qui est ton créateur ? » elle toussauta. «  Je veux dire, quelles étaient les conditions de ta transformation ? »

Et elle n’aurait jamais imaginé que la réponse lui serait si favorable.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


In the Valley of the Dolls we sleep, we sleep.
Got a hole inside of me, of me.
Born with a void, hard to destroy with love or hope
Built with a heart broken from the start, and now I die slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Anna C. Dacian
の ANGEL OR DEVIL? の
avatar
» MESSAGES : 1124
» WHERE ARE YOU ? : Russia/Antarctica
» POWER : pyrokinesis
» RPG AGE : 19 years old in real and 18 in appearance
» JOB : Student and saleswoman
» WHO ? : Nina Dobrev
» MULTI COMPTES : Destiny Andrews

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Dim 16 Fév - 16:06

On est en juillet, et je viens de finir ma dernière année de lycée. Je m'étais promise que cette année clôturerait définitivement ma vie humaine. Pour commencer, je suis de nouveau en Russie, chez Yelena. Son château reste mon port d'attache: Je sais que si l'envie m'en prend, je pourrai venir ici sans problème, que j'y serais accueillie avec grand plaisir. Il m'ont déjà accueillie une fois, et quand je suis venue frapper à leur porte en ce début de juillet, toutes les vampiresses du château m'avaient serrée dans leurs bras. J'avais retrouvé ma chambre, qui n'avait pas changé depuis mon départ. La place du bureau, du lit, des armoires, rien n'avait changé; pas même le mur que je consacrais aux photos. Il y en avait une de mes parents, que j'avais sur moi lors de ma transformation, et plein du clan, surtout avec Yelena et Kira. Ce sont les deux avec qui je suis la plus proche dans ce château, même si je les apprécie toutes. Lors de mon arrivée, j'avais juste sortie des photos avec mes amis de Forks et les y avais ajoutées. J'avais ensuite sorti un de Tom et moi. Nous y étions dans notre magasin de vêtements, souriants à pleines dents. Je l'ai mise dans un cadre, sur ma table de nuit.

Revenons au présent. Je me trouvais dans le jardin du château. Il faisait étonnement beau: Un beau soleil et 21°C. J'étais couchée sur un banc, fermant les yeux, comme pour bronzer, sauf que je ne le peux plus. Ma peau ne reflétait que très peu le soleil grâce à une invention magique que les autres vampires semblent ne pas connaître: Le maquillage. Chaque jour ensoleillé, je me mets de la poudre matifiante sur toutes les parties de mon corps exposées. Je peux ainsi sortir à la vue de tous. J'étais habillée d'une robe de soirée car je suis allée en ville accompagnée de Kira cette nuit, pour un bal. Nous nous sommes énormément amusées, mais nous n'avons tué personne. Je ne me suis pas changée ce matin. Kira était à mes côtés jusqu'il y a encore quelques dizaines de secondes, mais à dû partir pour je-ne-sais-quelle raison.

Je sentis un léger courant d'air derrière moi puis, dans la même seconde, des mains se poser sur mes yeux. Viktoria, une vampiresse qui n'appartenait pas à notre clan mais qui en était amie. Elle faisait tout le temps ça. Je me mis à sourire. Elle enleva ses mains et je me levai, face à elle.

« Bonjour Maria, comment ça va? Bien dormi? »

« Bonjour Vik'! Ca va très bien et toi? Et non, je n'ai pas "dormi" cette nuit. »

Nous rîmes toutes les deux. Un de nos points commun reste notre tendance à nous reposer la nuit. Bizarre pour un vampire, n'est-ce pas?

« Dis-moi Maria, tu es maintenant comme une amie... Or je me suis rendue compte qu’il y avait une chose que je ne savais pas sur toi. Qui est ton créateur?  Je veux dire, quelles étaient les conditions de ta transformation? »

Nous nous avançâmes sur l'allée du jardin. Des nuages passèrent devant le soleil, mais la température ne baissa pas. 

Mon sourire s'élargit quand elle dit que j'étais son amie, cela me faisait plaisir, mais il disparut à la suite, à ses questions.

« Et bien, je ne connais pas mon créateur. Je n'étais pas prévue, il ne sait même pas que j'existe. En me transformant, il pensait m'avoir tué. Je sais juste qu'il était Italien. » Les yeux de Viktoria brillèrent d'une lueur qui ne m'était pas connue. « J'étais dans le château de la ville de Volterra. J'ai promis de me venger un jour ou l'autre, que ce soit dans un an, ou dans un siècle, mais je ne sais pas c'est lequel d'entre eux. En même temps, il m'a rendu un service. Je serai jeune et belle pour l'éternité, et tu dois sûrement savoir mieux que moi que l'éternité est très longue. »

La lueur n'avait toujours pas quitté ses yeux, et je me demandais ce qu'elle représentait. Je me tournai vers elle alors que nous nous étions arrêtées. Je penchai légèrement la tête vers la gauche.

« Pourquoi ces questions? »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t284-maria-anna-cooper-fo
Viktoria Edna Dacian
Trick or Treat ?
avatar
» MESSAGES : 317
» WHERE ARE YOU ? : Not so Alone + Beggins to have relations again
» POWER : Powers control + Take it, use it, give it back... or not
» RPG AGE : Forever Young + 1013 / 21
» JOB : Queen of Clover + The most Tortured
» WHO ? : Beauty Blond + Natalie Dormer
» MULTI COMPTES : Lisa, Ruby et bientot une petite blonde


Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Mer 19 Fév - 18:17

Viktoria était une personne qui fonctionnait par intérêt. Tous les derniers centenaires passés, elle n’avait pensé qu’à sa vengeance, et aux nombreux moyens de la mettre en œuvre. Il y avait eu la rose, la force, et les alliés. Lad dernière partie était sans doute la plus importante. On ne faisait pas de guerre sans alliés. Il lui fallait, il leur fallait, des guerriers. C’était ce qui était nécessaire à chaque camp. Et les Volturis étaient nombreux, trop nombreux en fait, pour que les Dacians les attaques avec leur groupe. Alors il fallait rassembler tous les vampires perdus, les nomades, les dangereux, recruter des humains aux talents impressionnants, et surtout, surtout, en priorité, les vampires dotés de pouvoirs, des pouvoirs puissants, qui pouvaient servir leur cause. Alors peu importe ce que Viktoria devait faire, elle aurait sa vengeance, parce qu’il ne lui restait que cela. Il y avait bien Elisabeth, mais elle n’arrivait plus à la calmée, ou que très peu, maintenant elle était trop pressée de l’attaque, un rien l’énervait, et elle devait continuer son petit numéro de charme avec tous les gens qu’elle connaissait, elle ne pouvait pas se permettre de lâcher prise et de montrer son mauvais visage. Elle devait redoubler d’ingéniosité, elle devait sourire, et surtout, surtout, elle devait continuer à poser des questions, à en savoir de plus en plus, à leur trouver milles raisons de venir les rejoindre, à leur faire milles faveurs. Car ce n’était pas sourire et prendre des grands airs d’être une reine, malgré tout ce que Yoric et les autres idiots croyaient, il fallait recruter, et avant tout, il fallait prendre soin de ses alliés. Ce que les autres Dacians ne comprenaient pas toujours. Il fallait gâter les nouvelles recrues, les avoir dans la poche. C’était bien plus que de la manipulation de base, c’était de... De. De l’amour. Oui, au-dessus de tout ce que l’on pouvait dire, elle avait une façon étrange de prouver son amour. Trois façons. L’amour pur, celui qu’elle donnait à son mari avant, a ses maris. Puis l’amour sincère, celui qu’elle donnait à Elisabeth et Natalia. Et enfin l’amour constructif, le guerrier, le stratégique. C’était les membres de son petit jeu, comme ses frères et sœurs, ou ses enfants selon leurs âges. Oui, c’était un amour peu courant. Mais c’était ce qu’elle éprouvait, et une fois sur son trône, elle serait capable de recevoir ce sentiment d’une autre personne que sa fille.

« Eh bien, je ne connais pas mon créateur. Je n'étais pas prévue, il ne sait même pas que j'existe. En me transformant, il pensait m'avoir tué. Je sais juste qu'il était Italien. »

Les yeux de Viktoria brillèrent. Les Volturis, sans aucun doute. C’était parfait, même mieux que parfait ! C’était... C’était ... C’était... Viktorianesque. Oui, une expression signifiant mieux que mieux. C’était Harold qui l’avait inventée. Entre eux, c’était un code, il y en avait plusieurs en fait. Il y avait les regards, les caresses, et les mots. Ils se parlaient bas, et parfois peu, mais ça leur suffisaient. Ils étaient au-dessus des gens qui dansaient, au bal, ils les regardaient tourner de haut. Alors il suffisait, juste une fois, qu’il pose sa main sur la sienne, alors elle savait ce qu’il voulait, ce qu’il désirait... Ce qu’il ... Ressentait. Y repenser, a ce bonheur, était presque horrible. C’était un coup de poing dans sa poitrine.

« J'étais dans le château de la ville de Volterra. J'ai promis de me venger un jour ou l'autre, que ce soit dans un an, ou dans un siècle, mais je ne sais pas c'est lequel d'entre eux. En même temps, il m'a rendu un service. Je serai jeune et belle pour l'éternité, et tu dois sûrement savoir mieux que moi que l'éternité est très longue. »

Viktoria hocha la tête. Ca elle le savait. C’était peut-être trop long l’éternité. De toute façon, elle allait bientôt mourir, car même si elle se voyait déjà sur son trône, elle savait, elle savait qu’elle allait mourir. Alors c’était un pressentiment désagréable, mais au moins, elle se préparait au pire, et elle ne pouvait pas être surprise.

« Pourquoi ces questions? »

Viktoria haussa les épaules d’un air désinvolte, puis elle eut un petit rire.

« Je te l’ai dit, je voulais juste te connaitre un peu mieux. » elle eut un soupir, faux, mais délicat et parfaite imitation d’un soupir sincère. « Même si je sais déjà beaucoup de choses sur toi. »

Elle fit une pause plus longue. Elle s’arrêta et fit asseoir la jeune fille sur un des bancs. Eu rayon de soleil filtra et il toucha sa peau blanche, qui se mit à briller de mille feux. Sa peau était plus blanche que celle des autres vampires au soleil, car humaine, sa peau était déjà exagérément blanche, elle avait eu plusieurs maladies, mais elle avait toujours survécu.
C’était encore une chose qui lui faisait mal, c’était de voir le soleil sur sa peau, alors qu’il y avait quelques centenaires a peine, elle était là, blonde, jeune, humaine, la peau mate au soleil, en train de rire, a se promenée, innocente, même si déjà manipulatrice. Mais au moins elle croyait aux gens normaux, au buisines et au pouvoir. Non pas aux vampires, aux oups et autres créatures étranges. Alors elle se baladait dans le jardin, le sourire aux lèvres.

C’était le bon temps. Le temps des rires et des amours. Aujourd’hui, c’était le temps des larmes et de la colère.

« Je veux vraiment te connaitre Maria. » elle posa sa main sur la sienne. « Alors tu peux me parler de tout. » elle marqua une pause, encore. « De Tom par exemple. »

Elle lui fit son plus doux sourire. Commençons la partie.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


In the Valley of the Dolls we sleep, we sleep.
Got a hole inside of me, of me.
Born with a void, hard to destroy with love or hope
Built with a heart broken from the start, and now I die slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Anna C. Dacian
の ANGEL OR DEVIL? の
avatar
» MESSAGES : 1124
» WHERE ARE YOU ? : Russia/Antarctica
» POWER : pyrokinesis
» RPG AGE : 19 years old in real and 18 in appearance
» JOB : Student and saleswoman
» WHO ? : Nina Dobrev
» MULTI COMPTES : Destiny Andrews

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Mer 9 Avr - 14:46

Nous nous assîmes de nouveau sur un banc. Je ne cessai de m'émerveiller sur la beauté du château et de ses jardins. Ce banc par exemple, du lierre s'y accrochait, des rosiers le jonchaient ainsi que du lilas, une agréable odeur flottant donc vers nos narines. Le nuage cachant le soleil s'en alla, le dévoilant. Il nous atteint, faisant de nouveau briller de mille feux la magnifique jeune femme - ou vieille si on prend en compte son âge réel. Je commençai aussi à briller légèrement, mon maquillage commençant à s'estomper après une journée et une nuit entières. Viktoria se tourna vers moi.

« Je veux vraiment te connaitre Maria. » elle posa sa main sur la mienne. « Alors tu peux me parler de tout. De Tom par exemple. »

Elle me fit un doux sourire. Qu'est-ce que ce sourire avait pour nous faire accéder à toutes ses envies? Je sais que ce n'est pas son pouvoir, mais cela pourrait presque en être un... Sauf si je suis la seule sur qui ça fonctionne. En parlant de son pouvoir, je l'enviais tellement! Pouvoir prendre le contrôle de tous les pouvoirs... Même si, je dois l'avouer, j'aime beaucoup le mien. Mais maintenant, revenons à sa requête.

« Je ne sais pas si il y a grand chose de plus à dire sur lui que ce que je t'ai déjà dit. Il est grand, magnifique, a des yeux verts à faire tomber par terre, des boucles brunes. Oui, des boucles! » Je ris légèrement. « C'est mon meilleur ami, et je l'aime. Le problème, c'est que je ne l'aime pas comme il le faudrait, je suis totalement tombée amoureuse de lui, dès que j'ai croisé ses yeux... Il m'aime aussi, je le sais, mais pas comme je le voudrais... Il est amoureux de Luke, son petit-ami... Je n'ai vraiment aucune chance avec lui. J'ai toujours été amoureuse de l'idée même de l'amour, mais je ne pensais pas que ça ferait aussi mal. Je ne lui en veux pas, mais j'avais besoin de prendre un peu de recul, donc je suis revenue ici pour quelques temps. En plus, les membres de ce clan sont tellement gentilles, je les considère comme ma famille. » Puis je serrai la main qui était sur la mienne « Une famille dont tu fais partie à mes yeux. »


Je lui souris timidement.

« Tu es vraiment importante pour moi. »

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t284-maria-anna-cooper-fo
Viktoria Edna Dacian
Trick or Treat ?
avatar
» MESSAGES : 317
» WHERE ARE YOU ? : Not so Alone + Beggins to have relations again
» POWER : Powers control + Take it, use it, give it back... or not
» RPG AGE : Forever Young + 1013 / 21
» JOB : Queen of Clover + The most Tortured
» WHO ? : Beauty Blond + Natalie Dormer
» MULTI COMPTES : Lisa, Ruby et bientot une petite blonde


Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Sam 12 Avr - 10:42

Viktoria avait une sensation étrange et douce à chaque fois que le soleil touchait sa peau. C’était un mélange de crainte et de stupeur dut a sa beauté. Celle de sa peau. A chaque fois, elle se souvenait des mensonges de James lui disant que si elle restait trop longtemps au soleil, elle mourrait, l’obligeant à rester clouée dans son château. Elle gardait encore les souvenirs de ses paroles et à chaque fois une sorte d’appréhension lui coupait la gorge. Puis elle se rappelait qu’il ne faisait que mentir sur les vampires à cette époque. Et ensuite, elle voyait sa peau briller, et elle se souvenait de la première fois que ça lui était arrivé. Parfois elle se demandait ce que ça ferait de ne plus briller au soleil, quel éclat aurait vraiment sa peau.

Un sourire. Celui de Viktoria était doux, mêlé a de la maternité et de l’amour. Tous ces sentiments qu’elle pouvait si bien reproduire. Elle avait ce genre de sourire qui vous faisait parler, et qui faisait cependant ressentir aux plus avertis d la crainte. Quiconque avait connu Maria avant qu’elle ne soit avec Harold le confirmerait. Si avec lui elle avait été douce, gentille, hypocrite et parfaitement souriante et heureuse. Avec James, c’était une tout autre chose. Avant, elle se montrait méchante, mélancolique de sa vie passée, froide, fermée. Elle montrait son vrai visage, celui d’une femme qui ne présageait rien de bon quand elle entrait dans la pièce.

« Je ne sais pas si il y a grand-chose de plus à dire sur lui que ce que je t'ai déjà dit. Il est grand, magnifique, a des yeux verts à faire tomber par terre, des boucles brunes. Oui, des boucles! »Maria eut un léger rire et Viktoria un sourire triste. « C'est mon meilleur ami, et je l'aime. Le problème, c'est que je ne l'aime pas comme il le faudrait, je suis totalement tombée amoureuse de lui, dès que j'ai croisé ses yeux... Il m'aime aussi, je le sais, mais pas comme je le voudrais... Il est amoureux de Luke, son petit-ami... Je n'ai vraiment aucune chance avec lui. J'ai toujours été amoureuse de l'idée même de l'amour, mais je ne pensais pas que ça ferait aussi mal. Je ne lui en veux pas, mais j'avais besoin de prendre un peu de recul, donc je suis revenue ici pour quelques temps. En plus, les membres de ce clan sont tellement gentils, je les considère comme ma famille. » Maria serra sa main. « Une famille dont tu fais partie à mes yeux. »

Prendre du recul ? Vraiment ? Parfait alors, Viktoria pouvait l’aider, mais chaque chose en son temps, elle devait se montrer patiente et respectueuse, avec de la subtilité, Maria viendrait avec elle. Avec ou sans l’accord de Yelena.

« Tu es vraiment importante pour moi. »

Viktoria eut un grand sourire de ses dents blanches et parfaites. Elle le savait. Elle avait tout fait pour. Elle lui avait rendue de nombreuses visites, lui avait offert des cadeaux, c’était montrée comme une confidente avec elle. Elle s’était rapprochée, encore et encore, jusqu’à être proche d’elle. Pas autant qu’elle et Yelena, car Maria et elle entretenait une relation plus fausse. Cependant parfois Viktoria ressentait de la chaleur qui est propre aux femmes qui aiment. Et ça lui faisait peur. Elle refusait de s’attacher à quelqu’un. Elle n’avait pas fait arrêter son cœur de battre pour que ses sentiments soit maintenus. Alors elle se contentait de ne pas perdre son but de vue.

« Eh bien tu sais, toi aussi tu es très importante pour moi. » sa main se fit plus délicate. « Ma fille m’a dit qu’elle me trouvait plus douce, plus gentille après une de nos rencontre. » elle soupira, un soupir de bonté. Elle eut un nouveau sourire, plus petit, comme timide. « Tu sais j’avais une proposition à te faire Maria, mais j’ai peur que tu me trouve égoïste. »

Egoïste. Si Maria la trouvait ainsi, ce serait qu’enfin elle voyait clair dans son jeu. Hors la blonde doutait qu’elle le fasse. Elle se tourna vers elle et elle prit les deux mains de Maria pour les lier avec les siennes.

« J’aimerais bien que tu passes quelques temps avec moi à Dacia. Je ne t’obligerais pas à rester, mais si tu acceptais de rester un peu avec moi. Ma fille va s’absentée, et je me sens si mal dès qu’elle part, c’est la seule personne que j’aime vraiment la bas. Si tu étais à mes coté, ça me réconforterait. »

Alors Maria ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


In the Valley of the Dolls we sleep, we sleep.
Got a hole inside of me, of me.
Born with a void, hard to destroy with love or hope
Built with a heart broken from the start, and now I die slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Anna C. Dacian
の ANGEL OR DEVIL? の
avatar
» MESSAGES : 1124
» WHERE ARE YOU ? : Russia/Antarctica
» POWER : pyrokinesis
» RPG AGE : 19 years old in real and 18 in appearance
» JOB : Student and saleswoman
» WHO ? : Nina Dobrev
» MULTI COMPTES : Destiny Andrews

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Dim 3 Aoû - 21:14

« Eh bien tu sais, toi aussi tu es très importante pour moi. » Un sourire timide prit place sur mes lèvres « Ma fille m’a dit qu’elle me trouvait plus douce, plus gentille après une de nos rencontre. Tu sais j’avais une proposition à te faire Maria, mais j’ai peur que tu me trouves égoïste. » 

Je me tournai vers elle, intéressée par ce qu'elle allait dire, mon sourire toujours sur les lèvres. 





« Je t'écoute. Tu sais bien que tu peux tout me demander. » 

Elle prit mes mains dans les siennes et, me regardant dans les yeux, se lança.

« J’aimerais bien que tu passes quelques temps avec moi à Dacia. Je ne t’obligerais pas à rester, mais si tu acceptais de rester un peu avec moi. Ma fille va s’absenter, et je me sens si mal dès qu’elle part, c’est la seule personne que j’aime vraiment là-bas. Si tu étais à mes coté, ça me réconforterait. »


Mon sourire se fana doucement. J'ouvris légèrement la bouche pour dire quelque chose, mais rien ne vient. Que dire dans un cas pareil? Je me détournai d'elle et fis deux ou trois pas, passant ma main dans mes cheveux, pour réfléchir. Je me retournai face à elle.

« J'ai une famille ici. Un point d'attache, où je sais que je pourrais venir à n'importe quel moment et où on m'accueillera à bras ouverts. Toutes ces femmes m'ont aidée, m'ont appris bien plus de choses que je n'aurais pu imaginer dans une vie humaine. J'ai appris à jouer du piano. J'avais toujours voulu en jouer... J'ai appris à me contrôler en présence d'humains, et à savoir quand j'avais eu ma dose de sang. Ces femmes me racontaient quasiment tous les soirs des histoires du passé. Elles m'ont donné une possibilité d'avoir une vie de vampire bien meilleure que celle que j'aurais eu toute seule. » Viktoria arborait une mine déçue suite à mon discours.


« Mais je suis indépendante à présent. Enfin presque... J'ai terminé le lycée, je vis seule aux Etats-Unis... L'homme que j'aime ne m'aimera jamais, alors pourquoi ne pas essayer de l'oublier avec un autre? Et puis j'ai toujours voulu voyager, m'installer dans divers endroits pour y vivre une vie, puis changer et en vivre une autre. C'est peut-être le moment d'essayer de vivre ailleurs. Je n'abandonnerai pas Yelena, Kira, ou les autres membres de ce clan. Je leur rendrai visite, et puis, il y a les nouvelles technologies. Ca ne changera pas vraiment, vu que je n'habite déjà pas maintenant ici. Si je vis avec toi à Dacia, j'habiterai même plus proche d'eux que je ne l'étais avant. Alors pourquoi pas? » 


Je ne faisais que réfléchir à haute voix, indécise. Puis mes yeux perdirent leur lueur confuse, et devinrent déterminés.


« Oui, c'est décidé. C'est le bon moment pour que je change d'air, pour un temps indéterminé. Je viendrai à Dacia avec toi. » 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t284-maria-anna-cooper-fo
Viktoria Edna Dacian
Trick or Treat ?
avatar
» MESSAGES : 317
» WHERE ARE YOU ? : Not so Alone + Beggins to have relations again
» POWER : Powers control + Take it, use it, give it back... or not
» RPG AGE : Forever Young + 1013 / 21
» JOB : Queen of Clover + The most Tortured
» WHO ? : Beauty Blond + Natalie Dormer
» MULTI COMPTES : Lisa, Ruby et bientot une petite blonde


Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   Lun 4 Aoû - 18:16

Quand Maria mit fin à son sourire, se détachant d’elle pour s’éloigner peu à peu, Viktoria en eut fini de rire. Pourquoi hésitais elle ? Elle n’avait aucune raison. Tout c’était très bien passé jusque-là, alors pourquoi est ce qu’elle imaginait vraiment qu’elle avait le droit de refuser. Bien sur qu’elle l’avait, mais dans le cas présent, elle aurait dut dire oui tout de suite ! Pourtant elle ne le faisait pas, elle continuait de se questionner, et cela énervait Viktoria. Cependant une question légitime était, pourquoi Viktoria tenait temps a la voir les rejoindre ?

« J'ai une famille ici. Un point d'attache, où je sais que je pourrais venir à n'importe quel moment et où on m'accueillera à bras ouverts. Toutes ces femmes m'ont aidée, m'ont appris bien plus de choses que je n'aurais pu imaginer dans une vie humaine. J'ai appris à jouer du piano. J'avais toujours voulu en jouer... J'ai appris à me contrôler en présence d'humains, et à savoir quand j'avais eu ma dose de sang. Ces femmes me racontaient quasiment tous les soirs des histoires du passé. Elles m'ont donné une possibilité d'avoir une vie de vampire bien meilleure que celle que j'aurais eu toute seule. »

Viktoria était plus énervée que fâchée. Saletée de clan Vasilova. Elle appréciait de plus en plus Yelena, cependant elle l’enviait. Elle avait tout, et laisser partir Maria ne serait pas une grande perte. Après tout il lui restait sa fiancée et son clan, alors que Viktoria possédait beaucoup moins de choses qu’elle. Elle voulait Maria. Et personne ne les mettrait sur son chemin.

« Mais je suis indépendante à présent. Enfin presque... J'ai terminé le lycée, je vis seule aux Etats-Unis... L'homme que j'aime ne m'aimera jamais, alors pourquoi ne pas essayer de l'oublier avec un autre? » Heinrich bénisse cet humain, il lui avait rendue la tache tellement plus facile  « Et puis j'ai toujours voulu voyager, m'installer dans divers endroits pour y vivre une vie, puis changer et en vivre une autre. C'est peut-être le moment d'essayer de vivre ailleurs. » Viktoria jubilait, elle avait accepté ! C’était bon ! « Je n'abandonnerai pas Yelena, Kira, ou les autres membres de ce clan. Je leur rendrai visite, et puis, il y a les nouvelles technologies. Ça ne changera pas vraiment, vu que je n'habite déjà pas maintenant ici. »

Et voilà, Viktoria avait gagnée. Elle avait voulue Maria, et elle l’avait eue. Bien sûr qu’elle voulait son bien, et pour Viktoria, les Dacians étaient le bien. Quoique ces derniers temps elle se posait des questions... Mais la n’était pas le sujet, et Maria avait peut-être pas fait le bon choix, mais elle en avait fait un qui convenait a Viktoria. Les Vasilova ne seraient bientôt plus qu’un souvenir plus éloigné. Bientôt, les Dacians serait le clan de Maria.

« Si je vis avec toi à Dacia, j'habiterai même plus proche d'eux que je ne l'étais avant. Alors pourquoi pas? »

Parce que Viktoria était une manipulatrice, que els Dacians voulaient une guerre, qu’elle ne serait plus aussi proche de Yelena, ni de Kira, qu’elle... Enfin bon, ce n’était pas Viktoria qui allait lui dire cela. Bien trop épanouie d’avoir réussie a ramener une vampire pleine de talent dans son clan. Le regard de Maria devint assuré, et Viktoria était la plus heureuse des Dacian. Qu’on se le dise, elle n’y était pas attachée ! Ca aurait été une faiblesse de sa part !

« Oui, c'est décidé. C'est le bon moment pour que je change d'air, pour un temps indéterminé. Je viendrai à Dacia avec toi. »

Viktoria se retint de sauter de joie et faire ses valises. Elle lui mit une main dans le dos et l’incita à continuer de marcher.

« C’est Super Maria, tu verras tu va te plaire à Dacia, et puis tu ne seras pas prisonnière, tu seras libre de tes allés et venues. Dacia est grandiose ! Tu peux chasser en toute liberté, te montrée sous ton jour vampire devant les autres, fini la clandestinité, tu pourras être... toi même ! »

Un vampire quoi. Et pas des moindres, un vampire Dacian.

« Je t’installerais dans une chambre a côté de la mienne, comme ca si tu as des questions tu pourras venir me les poser plus facilement. J’ai hâte que tu rencontres ma petite cour et mes dames de compagnie ! »

Et les garçons de compagnie aussi...  Mais elle s’arrêta, la regardant, les yeux brillants d’une lueur qui mêlait la malice et la ruse.


« Nous serions sœurs toi et moi, aimerais tu ça? »

Ca y est, une réponse positive de sa part, et elle posséderais une nouvelle pierre précieuse a sa couronne du pouvoir. Et une pierre d'une très grande valeur de plus!

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


In the Valley of the Dolls we sleep, we sleep.
Got a hole inside of me, of me.
Born with a void, hard to destroy with love or hope
Built with a heart broken from the start, and now I die slow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria   

Revenir en haut Aller en bas
 

We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» We would be sisters, you and i, would you like that ? - Pv Maria
» Cypher's sisters of battle
» Magic Work - Les bizarr'Sisters
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» Vente armee New In Box - Sisters Of Battle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚔ A THOUSAND YEARS ― TWILIGHT RPG ⚔ :: 


— OTHER LOCATIONS (DJ);
 :: ⚔ THE WORLD ⚔ :: † Europe † :: † Chateau du clan Vasilova †
-