AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez vous inscrire à l'event ICI. Vous pouvez aussi laisser un gentil mot sur notre fiche PRD ICI et n'oubliez pas de voter les amours !

Partagez | 
 

 Let me teach you ─ Yelena & Maria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yelena Vasilova
❝ I'M THE NICE KILLER
avatar
» MESSAGES : 710
» WHERE ARE YOU ? : Russia
» POWER : Probabilité accelérée
» RPG AGE : 2500 ans.
» JOB : Tueuse à gage.
» WHO ? : Mila Kunis
» MULTI COMPTES : Athenodora Volturi & Tanaissa Rossi
“Whatever you do will be insignificant, but it is very important that you do it.” ― Mahatma Gandhi

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Let me teach you ─ Yelena & Maria   Jeu 30 Jan - 0:06

Let me teach you
maria ∞ yelena

Une semaine. Cela faisait une semaine que Maria s'était installée dans le château. Je dois dire que l'expérience était intéressante, source d'énergies positives dans la demeure. Elle avait du trouver ses repères et si la communication avait été difficile au début avec le reste de la famille, le malaise avait fini par ses dissiper. Il faut dire que la jeune fille n'était pas de nature extrêmement timide. J'avais du m'absenter quelques jours pour le travail, la laissant seule avec les filles, en espérant que tout se passerait bien. Je serais volontiers passée outre ce petit voyage mais c'était l'occasion rêvée pour apporter la lettre que ma jeune protégée avait rédigée à ses parents. Olja m'accompagna et nous passâmes un peu de temps ensemble avant de retourner en Russie. Nous savions que retourner à Chicago ne serait pas pour tout de suite.

Entre temps, il avait été nécessaire pour Maria de se nourrir. Le clan l'avait bien compris et avait décidé de l'emmener chasser sans réellement tenter de lui apprendre à se contrôler. Ils l'avaient tout de même emmené le plus loin possible du village mais le massacre n'avait pu être évité. Ils avaient tout au plus pu la retenir de boire plus que nécessaire et Kira avait tenté de l'orienter vers des animaux. En revenant de mon voyage, je remarquai rapidement que les deux jeunes filles s'entendaient bien. Kira avait la jeunesse dans le sang et beaucoup d'enthousiasme mais elle était également très réservée au début. Je fus contente que les deux jeunes filles se rapprochent. Cela me faisait chaud au coeur.

J'avais décidé d'apprendre à Maria à se contrôler le plus rapidement possible. Je l'avais donc convié pour une balade dès son retour. En pleine nuit bien sûr. Si la jeune fille devait tuer des gens, mieux valait que cela se fasse la nuit. Je me félicitais de ce bon sens en espérant toutefois que le massacre n'aurait pas lieu. J'essayais de me rassurer en pensant en fait qu'elle s'était nourrie moins de deux jours auparavant mais Maria était une nouvelle-née et mieux ne valait pas nourrir de trop grands espoirs.


Il était donc vingt trois heures, la nuit était tombée et je l'attendais dans la cour du château. Je la vis arriver de son air désinvolte, ses cheveux secoués par le vent. Je ne savais pas comment elle appréhendais cette nuit, si elle se sentait en confiance ou plutôt anxieuse. « Alors ? Te sens-tu prête ? », lui demandais-je avec un sourire bienveillant. « Ne t’inquiètes pas, je serai là pour t’arrêter en cas de problème. Je saurai te contrôler. De toute façon, si tu n’y arrives pas ce soir, on réessayera les soirs à venir ! C’est un travail dur, épuisant dont les résultats ne viennent qu’avec le temps. » Je ne savais pas si je l’avais rassurée ou mortifiée. Elle me répondit alors que je m’élançais déjà vers la forêt, suivie de près par Maria.
Code by Silver Lungs

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Stars can't shine without darkness
"And I never know quite what to say when you're upset, and it tears me apart that I can't always help you. Just know that I'm always here for you and if you ever fall, I'll be here to catch you, and if you ever feel lonely at four in the morning, I'll be here to talk to you. Know that I'm aware of all your pain, and all the sadness you have, and that I'm willing to help you carry it. Just know that I love you, and that it rips my heart apart to know you're not happy all the time."


Dernière édition par Yelena Vasilova le Ven 1 Aoû - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Anna C. Dacian
の ANGEL OR DEVIL? の
avatar
» MESSAGES : 1125
» WHERE ARE YOU ? : Russia/Antarctica
» POWER : pyrokinesis
» RPG AGE : 19 years old in real and 18 in appearance
» JOB : Student and saleswoman
» WHO ? : Nina Dobrev
» MULTI COMPTES : Destiny Andrews

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Let me teach you ─ Yelena & Maria   Dim 2 Mar - 17:48

Un semaine. Une semaine que j'ai rejoint le clan Vasilova. Une semaine que j'ai trouvé comme une seconde famille, avec des gens qui m'apprécient comme je suis, qui ne me considère pas comme un monstre. Une semaine que j'ai rencontré Yelena, Olja, Kira, et toutes les autres. En parlant de Yelena, elle a dut partir quelques jours. Quelques jours durant lesquels j'ai dû me nourrir. Bien sûr, toutes les autres ont essayé de m'aider, mais le massacre n'avait pas pu être évité. Je me sentais à chaque fois coupable, mais Kira a à chaque fois réussi à me changer les idées, avec des cours de piano, ou alors en regardant des séries télévisées pendant des heures, ou encore, en regardant les étoiles durant la nuit. Je me suis rapprochée de toutes les femmes de ce clan - en même temps, il n'y a que des femmes -, mais avec Kira, j'ai une complicité encore plus accrue. C'est une fille juste incroyable, exceptionnelle.

Yelena est revenue de son voyage aujourd'hui. Elle nous a prévu une petite "balade". J'avais compris tout de suite de sous-entendu: Elle allait commencer mon apprentissage... Nous avions rendez-vous à vingt-trois heures. Il était vingt-deux, et j'étais toujours en serviette devant ma garde-robe me demandant comment m'habiller pour chasser. Sexy pour attirer les proies? A l'aise pour avoir plus de facilité de mouvement? J'optai finalement pour une tenue qui faisait les deux. Un legging noir, un top à décolleté bleu nuit et des petites bottines en cuir.

Je descendis dans le salon, où Kira et Yana discutaient. Au moment où j'entrai dans la pièce, elles se tournèrent vers moi, me sourirent et me proposèrent de participer à la conversation. Je refusai, leur expliquant que je devais aller chasser avec Yelena. Kira se leva et, à vitesse vampirique, me serra dans mes bras, me parlant tellement doucement que même l'ouïe vampirique de Yana ne put entendre ce qu'elle dit.

« Ne t'en fais pas, tu vas y arriver, même si ce n'est pas aujourd'hui. On est toutes passées par là. »

Elle se retira de mes bras, et je lui offris un sourire.

« Merci ma belle. »

Je descendis ensuite dans la cour. Yelena m’accueillit, elle aussi un sourire sur les lèvres, mais le sien était bienveillant.

« Alors? Te sens-tu prête? Ne t’inquiètes pas, je serai là pour t’arrêter en cas de problème. Je saurai te contrôler. De toute façon, si tu n’y arrives pas ce soir, on réessayera les soirs à venir ! C’est un travail dur, épuisant dont les résultats ne viennent qu’avec le temps. »

Alors que nous commençâmes à courir vers la forêt, je lui répondis.

« Pour répondre à ta question... » Je laissai tomber mon masque respirant la confiance en soi « Je suis totalement terrifiée... J'ai peur de tuer encore et encore, et qu'il ne me faille énormément de temps pour me contrôler. »

En voyant son regard, que je m'imaginai n'être plus très sûre que c'est une bonne idée de chasser seulement à deux, j'ajoutai:

« Mais si tu me dis que tu arriveras à me contrôler, je pense que je peux prendre un minimum de confiance... »

Je lui souris. Oui, je peux lui faire confiance.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t284-maria-anna-cooper-fo
Yelena Vasilova
❝ I'M THE NICE KILLER
avatar
» MESSAGES : 710
» WHERE ARE YOU ? : Russia
» POWER : Probabilité accelérée
» RPG AGE : 2500 ans.
» JOB : Tueuse à gage.
» WHO ? : Mila Kunis
» MULTI COMPTES : Athenodora Volturi & Tanaissa Rossi
“Whatever you do will be insignificant, but it is very important that you do it.” ― Mahatma Gandhi

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Let me teach you ─ Yelena & Maria   Ven 28 Mar - 10:05

Let me teach you
maria ∞ yelena


Je courais déjà en direction des profondeurs de la forêt. Maria, ma jeune protégée, suivait mes pas. Je n’avais pas attendu qu’elle réponde pour m’élancer car la nuit allait être longue et chaque minute comptait. La jeune femme me fit part de ses craintes tout en se mouvant à mes côtés. Sa voix n’était pas le moins essoufflée du monde et pour cause, elle eut pu courir trois heures durant en retenant sa respiration qu’elle eût toujours été en parfait état. Elle me dit être terrifiée de tuer encore et encore. Je ne pouvais lui en vouloir, se retenir était une véritable souffrance et requérait une grande force mentale. « Ne t’inquiètes pas. J’ai moi-même été un monstre sais-tu ? Et regarde-moi aujourd’hui, ambassadrice du bien. », dis-je avec humour. Maria avait affirmé me faire confiance puisque je disais pouvoir la contrôler. Elle ne savait pas à quoi elle s’engageait par ses mots. Je n’allais certainement pas être tendre avec elle. J’allais être comme un bloc de béton la bloquant, la retenant de bouger. Elle allait désirer ma mort. Assez étrangement, cela m’amusait. Je savais d’avance que ces sentiments ne seraient pas sincères.

« Bien, arrêtons-nous ici. », lui ordonnai-je en cessant net ma course. Nous nous tenions au milieu d’arbres immenses, dans une obscurité presque totale. Les branchages laissaient à peine apparaître la lueur de la lune qui pourtant brillait de pleine puissance cette nuit. Maria se demandait sûrement pourquoi nous nous arrêtions ici et comment nous allions procéder. Ses questions étaient légitimes. Comment pouvais-je être sûre que qu’un humain passerait par cette forêt sombre à la nuit tombée. Je connaissais ces bois et je connaissais les habitants des villages voisins. Premièrement, il plusieurs téméraires s’étaient établis dans ces bois-même, dans des petits cabanes chaleureuses. Je me doutais que certains de ces foyers étaient déjà en deuil d’une des dernières victimes de la jeune fille. Je savais également que tous les jeudis soirs, un groupe de jeunes adolescents ingrats se réunissait dans une clairière pour un feu de bois agrémenté par la consommation de quelques champignons toxiques. Je m'étonnais que certains n’aient pas déjà trouvé la mort, pensant qu’il serait amusant de traverser les flammes. Le clan Vasilova n’avait jamais touché à un cheveu de ces jeunes gens mais je n’étais pas sûre de vouloir retenir Maria de le faire. La jeunesse russe ne faisait réellement pas plaisir à voir.

Enfin, il y a avait les hommes saouls provenant d’un petit village de chasseur voisin. Ils appréciaient régulièrement une chasse nocturne quand bien même il était rare qu’ils ramènent quoi que ce soit vu leur état d’ébriété. Je ne connaissais rien de leur vie personnelle mais je me doutais qu’ils ne devaient pas être des saints. Toute perte n’en serait pas une grande. C’était risible et navrant à la fois de pouvoir faire un tel état des lieux de mon voisinage. Toutefois, cela nous épargnait beaucoup de culpabilité lorsque nous mettions fin à la vie de quelqu’un. La position que nous occupions devait se situer à environ deux kilomètres des adolescents au feu de bois. Je me tournais vers Maria et lui expliquai ce que j’attendais d’elle.  «  Jeune fille, je veux que tu marches dans cette direction », lui lançai-je en indiquant l’est.  « Bientôt, tu repèreras une odeur humaine. Je veux que tu te cesses immédiatement de respirer, quand bien même tu auras envie de suivre l’essence que tu auras perçue. » Bien sûr, c’était plus aisément dit qu’effectué. Maria me regardait avec perplexité.  « Si tu n’y parviens, je veux que tu t’imagines tes parents. Imagine que c’est tes parents que tu traques, à qui tu vas enlever la vie. Sois bien gore. » Je ne riais qu’à moitié.  « Cela te dégoûtera éventuellement de toi-même et tu t’arrêteras. Quoi qu’il en soit, je serai là pour t’empêcher de quoi que ce soit. Je reste sur tes pas » J’avais posé mes mains sur ses épaules et avais prononcé ces paroles en la regardant de manière bienveillante. De manière solennelle, je l’orientai vers l’est et lâchai sa main pour qu’elle se mette à avancer.
Code by Silver Lungs

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Stars can't shine without darkness
"And I never know quite what to say when you're upset, and it tears me apart that I can't always help you. Just know that I'm always here for you and if you ever fall, I'll be here to catch you, and if you ever feel lonely at four in the morning, I'll be here to talk to you. Know that I'm aware of all your pain, and all the sadness you have, and that I'm willing to help you carry it. Just know that I love you, and that it rips my heart apart to know you're not happy all the time."


Dernière édition par Yelena Vasilova le Ven 1 Aoû - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maria Anna C. Dacian
の ANGEL OR DEVIL? の
avatar
» MESSAGES : 1125
» WHERE ARE YOU ? : Russia/Antarctica
» POWER : pyrokinesis
» RPG AGE : 19 years old in real and 18 in appearance
» JOB : Student and saleswoman
» WHO ? : Nina Dobrev
» MULTI COMPTES : Destiny Andrews

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Let me teach you ─ Yelena & Maria   Sam 26 Juil - 11:14

Nous nous arrêtâmes d’un coup sec. Yelena se tourna vers moi et me dit :

« Jeune fille, je veux que tu marches dans cette direction » Elle m’indiqua l’est « Bientôt, tu repèreras une odeur humaine. Je veux que tu cesses immédiatement de respirer, quand bien même tu auras envie de suivre l’essence que tu auras perçue. » Je pensai immédiatement « Okay, je n’y arriverai jamais » mais je chassai cette pensée  « Si tu n’y parviens, je veux que tu t’imagines tes parents. Imagine que c’est tes parents que tu traques, à qui tu vas enlever la vie. Sois bien gore. Cela te dégoûtera éventuellement de toi-même et tu t’arrêteras. Quoi qu’il en soit, je serai là pour t’empêcher de quoi que ce soit. Je reste sur tes pas »


Elle m’orienta vers l’est et je me mis à marcher. J’allai à vitesse humaine, et mes pas trahissaient le fait que je n’étais absolument pas sûr de moi. Mais je ne m’arrêtai pas, et continuai de marcher. Un vent frais et absolument agréable m’atteint, venant d’en face de moi. Jusqu’à ce que ce vent tourne et vienne du nord-est. Il m’amena une odeur de sang humain. Ma vue vampirique discerna un groupe d’adolescents en train de se shooter à je ne sais quelle saleté de drogue un kilomètre plus loin. Mon instinct surpassa ma conscience et je courus à toute vitesse vers eux. Alors que je n’étais plus qu’à une cinquantaine de mètres, deux bras se refermèrent sur moi, m’empêchant d’avancer. Je me débattis jusqu’à ce que j’entende Yelena me dire à l’oreille de me rappeler de ce qu’elle m’a dit quelques minutes plus tôt. Je me perdis dans mes pensées, me débattant encore mais avec moins de force.

Je me vis de retour à Port Angeles. Je frappai à la porte de l’appartement de mes parents. Ma mère ouvre et, contente de me revoir, elle me prend directement dans ses bras. Puis, elle remarque mes yeux rouges. Je m’approche d’elle lentement. Elle recule, jusqu’à être dos au mur. Je vois la peur traverser ses yeux. « Qu’est-ce qu’il t’arrive ? » me demande-t-elle. Mais elle n’eut pas sa réponse. Je me jetai sur elle, plantai mes crocs dans sa carotide et but son sang avec une telle force que mes dents déchiquetèrent son cou jusqu’à ce que sa tête finisse au sol. Je passai le dos de ma main sur ma bouche pour retirer le surplus de sang, mais ce ne fut pas nécessaire car mon père arriva et je le vidai de son sang à son tour.



Je revins à la réalité. Ma respiration se fut saccadée. Je glissai au sol, entrainant Yelena avec moi. Si ma condition de vampire me permettait de verser des larmes, j’aurais créé un torrent. Mais ne pouvant pas, je ne faisais que sangloter. Qu’est-ce que je devais avoir l’air pathétique.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t284-maria-anna-cooper-fo
Yelena Vasilova
❝ I'M THE NICE KILLER
avatar
» MESSAGES : 710
» WHERE ARE YOU ? : Russia
» POWER : Probabilité accelérée
» RPG AGE : 2500 ans.
» JOB : Tueuse à gage.
» WHO ? : Mila Kunis
» MULTI COMPTES : Athenodora Volturi & Tanaissa Rossi
“Whatever you do will be insignificant, but it is very important that you do it.” ― Mahatma Gandhi

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Let me teach you ─ Yelena & Maria   Dim 3 Aoû - 22:30

Let me teach you
maria ∞ yelena


Le conseil que je venais de donner à Maria était plutôt trash et difficile mais j'espérais qu'il fonctionnerait. L'efficacité justifiait parfois la souffrance. Maria se mit à avancer de manière plutôt hésitante. Elle ne se faisait pas confiance ce qui était à la fois un signe positif et négatif. Un vent frais souffla sur nous et je remarquai immédiatement un changement d'attitude chez mon apprentie. Je l'avais sentie aussi, cette odeur appétissante d'humain. Je connaissais déjà ces essences. Ces jeunes délinquants, je les sentais très souvent lors de mes ballades nocturnes. Il ne fallut pas moins d'une seconde à la nouvelle-née pour s'élancer dans cette direction. Je la suivis à toute vitesse. J'attendais qu'elle s'arrête d'elle-même mais en moins de quelques secondes, elle n'était plus qu'à une dizaine de mètres du feu de camp. Sans plus attendre, je me jetai sur elle et la retins de toutes mes forces. Maria ne cessait de se débattre et la force d'un nouveau-né était difficile à contrer. « Rappelle toi de mon conseil. » Je lui avais susurré à l'oreille et immédiatement, je sentis ses muscles se détendre sans pour autant cesser de se débattre. J'arrivai à la maintenir dans une position sans trop de problème. Je maintenais mes jambes fermement clouées au sol écartées d''une cinquantaine de centimètres pour garantir ma stabilité.

Maria semblait vivre un mauvais rêve et soudain, je la vis adopter une respiration saccadée et elle glissa au sol, m'entraînant avec elle. De toute évidence, elle était en souffrance mentale. Elle avait suivi mon conseil. Je connaissais cette respiration saccadée, comme hystérique, propre aux vampires qui ne pouvaient pas pleurer. Je sentis qu'elle ne s'enfuirait plus et qu'elle n'était plus sous l'appel de l'instinct. Je relâchai légèrement la pression de ma prise et transformai celle-ci en une sorte de câlin. Je l'entourai tendrement de mes bras et lui caressai les cheveux en lui murmurant des mots rassurants. « ça va aller, tu n'as rien fait. Tout va bien. » Je comprenais sa souffrance. Si elle avait visualisé ce que je lui avais demandé d'imaginer, il était normal qu'elle réagisse ainsi. Se sentir capable d'une telle horreur sur sa propre famille provoquait un sentiment douloureux et monstrueux. Lorsqu'elle se fut remise, je lui annonçai que nous allions continuer l'apprentissage. « Je sais que cet épisode a été douloureux mais tu as réussi à t'arrêter, même si j'ai du te stopper avant. » Je n'étais pas sûre de la piste à suivre à présent. Devions-nous tenter une nouvelle fois la même expérience afin qu'elle essaye de s'arrêter de son propre chef ou devions-nous passer à l'étape suivante ? Puisqu'elle avait déjà capté l'odeur du groupe d'adolescents et qu'elle n'y réagissait plus, mieux valait augmenter la difficulté.

« Pour ta retenir face à un humain, plusieurs options se posent. Tu peux retenir ta respiration dans un premier temps, c'est le plus efficace, ou encore suivre la technique que je t'ai confiée plus tôt. » Mais c'était plus compliqué. « Il te faudra à certains moments te trouver en présence d'humains et devoir parler, c'est-à-dire respirer en même temps. Nous n'en sommes pas encore là mais je veux que tu puisses, de ton propre chef, arrêter de respirer après avoir repérer une odeur, afin de ne pas l'attaquer. » Je pris une inspiration. « Tu vas rester ici, je vais t'amener un jeune homme et tu devras résister à le tuer. » Je vis une lueur de peur apparaître dans les prunelles de la jolie brune. Mais j'avais confiance en elle. « Aie confiance en toi, et tout se passera bien. » Sans plus attendre, je m'en allai en direction du feu de camp qui se trouvait plus loin. Je savais exactement qui j'allais ramener à ma jeune protégée. Sergei, un jeune délinquant drogué qui volait les vieilles dames. Je ne savais pas par quel miracle il était encore vivant puisque moi et ma famille faisions plus ou moins le ménage dans la région lors de nos chasses. Sûrement devais-je mettre ça sur le compte de mon indulgence pour les jeunes gens qui pouvaient encore s'améliorer et se reprendre en main. Mais Sergei avait maintenant aujourd'hui et sa vie méritait d'être mise en danger. L'avantage de la situation actuelle était que, shooté, Sergei n'aurait pas de mal à mettre sur le compte de la drogue les étrangetés dont il allait être témoin, si il s'en sortait vivant.

Arrivée près du groupe, je n'eus pas de mal à attirer le jeune Sergei hors du groupe sans que ses amis ne s'inquiètent le moins du monde. Il dut se croire dans un rêve lorsqu'avec mon charme et ma beauté naturelle, je lui attrapai la main et l'entrainai gracieusement vers l'endroit où se trouvait Maria. J'arrivai enfin avec lui près de ma protégée et je la vie aux aguets, nous remarquer. Et je tentai d'anticiper au mieux sa réaction.
Code by Silver Lungs

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Stars can't shine without darkness
"And I never know quite what to say when you're upset, and it tears me apart that I can't always help you. Just know that I'm always here for you and if you ever fall, I'll be here to catch you, and if you ever feel lonely at four in the morning, I'll be here to talk to you. Know that I'm aware of all your pain, and all the sadness you have, and that I'm willing to help you carry it. Just know that I love you, and that it rips my heart apart to know you're not happy all the time."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Let me teach you ─ Yelena & Maria   

Revenir en haut Aller en bas
 

Let me teach you ─ Yelena & Maria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maria Sharapova vs Xoxo Leah
» I'll teach you the art of being a doll ♥ [Finiiiiie :D]
» Maria Vs Vickie Guerrero
» 1st Round: Anna Kournikova vs Maria Kirilenko
» Maria Kokoe { Vampire }

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚔ A THOUSAND YEARS ― TWILIGHT RPG ⚔ :: 


— OTHER LOCATIONS (DJ);
 :: ⚔ THE WORLD ⚔ :: † Europe † :: † Chateau du clan Vasilova †
-