AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez vous inscrire à l'event ICI. Vous pouvez aussi laisser un gentil mot sur notre fiche PRD ICI et n'oubliez pas de voter les amours !

Partagez | 
 

 Midnight Memories [TOM&DEM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Midnight Memories [TOM&DEM]   Mar 11 Fév - 20:13


Midnight Memories
AND IF YOURE STILL BREATHING YOURE THE LUCKY ONES CAUSE MOST

Tom & Demetri

Au cours de ses nombreux siècles d'existence, Demetri avait voyagé dans le monde entier, découvrant des paysages extraordinaires et des beautés naturelles à couper le souffle de n'importe quel être vivant. Ses excursions s'étaient notamment accentuées depuis son intégration au sein des Volturi. En effet, au vu de son poste au sein du clan, il était une des recrues qui bougeait le plus. Il avait donc l'habitude de dissimuler sa véritable nature et de déambuler parmi les humains sans avoir  l'irrésistible envie de leur arracher la gorge. Mais malgré toutes les choses qu'il avait pu admirer durant ses périples, il n'en restait pas moins que le vampire appréciait grandement de passer son temps à Volterra. Cet endroit avait quelque chose d'apaisant et d'incroyablement mystérieux pour lui, quand bien même il connaissait sans doute chaque recoin, chaque pierre de la Cité. Il  arrivait ainsi souvent la nuit de le voir se promenait dans les ruelles entre les antiques édifices, des lentilles d'un bleu azur – jadis la couleur de ses yeux de mortel – dissimulant ses iris au rouge sang démoniaque. Cela ne lui posait aucun problème. Il le faisait juste pour éviter les soupçons envers les citadins. Et ce soir là ne dérogerait pas à la règle.

Demetri avait troqué sa tunique de garde Volturi pour une tenue un peu plus passe partout : un pantalon noir agrémenté d'un débardeur blanc léger, le tout pratiquement dissimulé par une veste cintrée au niveau de la taille et des épaules avec les mêmes tons sombres. Il était minuit passé lorsque l'immortel atteignit la Piazza dei Priori, grande place publique de la ville, quelque peu vidée toutefois au vu de l'heure tardive. Le vent soufflait légèrement cette nuit là, mordillant les rares passants encore présents. Pour Demetri il n'en était rien. Il ne ressentait plus les effets du temps depuis bien longtemps. Errant comme une âme vagabonde, ne prêtant nullement attention aux autres individus qui l'entouraient, ce dernier poursuivit son chemin jusqu'à atteindre une partie des remparts situés non loin de là. Il s'adossa au rebord et laissa son regard se perdre au delà de ses possibilités. Un flot de lucioles statiques éclairaient le ciel noirâtre. Le traqueur prit une grande bouffée d'air, plus par réflexe que par nécessité, et laissa son esprit divaguer au loin ; pensant que personne ne viendrait troubler sa méditation. Il faut croire que les choses ne se déroulent pas toujours comme on l'avait imaginé. En effet, alors que Demetri rêvassait, un choc – léger certes mais tout de même – vint l'extirper de ses pensées et l'obligea à tourner la tête pour connaître l'auteur de son dérangement. Un jeune humain venait de lui rentrer dedans, ne l'ayant probablement par remarquer tout de suite. Le vampire n'était pas du genre à s'énerver pour un rien, au contraire, il était d'un calme déconcertant. Mais cette attitude reflétait souvent une force tranquille, un danger bien plus menaçant que l'on aurait pu le prévoir. Le pauvre malheureux avait donc de grande chance de ne pas revoir le soleil se lever. Cependant, alors que Demetri préparait déjà une expression blasée et lasse face à la maladresse des mortels, son regard se posa sur sa futur victime et un soupçon d'intérêt se dessina sur ses traits. Peut-être ce dernier verrait-il de nouveau le jour après tout. Le dos arqué, le Volturi se releva pour mieux le jauger. Son allure était maigrichonne, peu certaine, juvénile et avec une chevelure qui dépassait la compréhension de l'immortel. Et pourtant, quelque chose semblait l'intriguer dans cet ensemble. Il n'aurait su dire quoi. « Tu sembles perdu petit étranger », finit par dire Demetri d'un ton légèrement moqueur et dans un italien parfait. Il était évident pour lui que le mortel en question n'était pas d'ici, ni même d'Italie en général. Il avait bien trop vu de pays pour se tromper là dessus.

Revenir en haut Aller en bas
Tommy J. Hepburn
の FEARLESS の
avatar
» MESSAGES : 261
» WHERE ARE YOU ? : Volterra, Italia.
» POWER : Supernatural innocence.
» RPG AGE : Seventeen years of happiness.
» JOB : Ttudent and Salesperson.
» WHO ? : Ashton perfect irwin.
» MULTI COMPTES : + Ivy K. M-Scott.
i love you forever not maybe.

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Humain(e)
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Midnight Memories [TOM&DEM]   Jeu 13 Fév - 17:29


Midnight Memories
AND IF YOURE STILL BREATHING YOURE THE LUCKY ONES CAUSE MOST

TOM & DEMETRI


ça faisait longtemps que je n'avais pas quitté l’Amérique. ni la ville de Forks d'ailleurs. cela faisait bizarre de se rendre à l'aéroport puis de sauter dans l'avion. oui, comme vous l'aurez compris, je prends quelques vacances, loin du surnaturel et des licornes enchantées. quoi ? non, je ne suis pas égoïste. je veux juste être tranquille quelques temps et avoir ENFIN une vie normale. c'est vrai quoi, avec tout ces vampires et ces loups autour d'un petit humain tel que moi, je finis par craquer. et puis, je n'ai pas fugué. mes amis sont au courant, mon père... même Luke. depuis notre petit break on s'éloigne de plus en plus, ce qui m'attriste beaucoup mais je ne le lui montre pas. je ne veux pas qu'il ai pitié de moi. je n'ai besoin de personne pour me remettre de cette rupture.. oui, une rupture.. j'ai menti. je n'ai vraiment besoin de personne, à part des vacances. des longues et paisibles vacances. et pour ce faire, j'avais choisi comme destination : L'Italie. je voulais quitter les États-Unis pour rejoindre l'Europe et découvrir de nouvelles contrées. oui, carrément, je suis un aventurier maintenant, je n'ai plus peur de rien.. ne serait-ce qu'à part les piqures... mais c'est un secret. j'avais choisi plus précisément la ville de Volterra - une ville dont je n'avais jamais entendu parler. Une brochure dans la maison de Maria me mit la puce à l'oreille et c'est là que je découvris où elle allait se rendre pour ses prochaines vacances, la cachotière ! bref, je suis désormais à Volterra, dans les rues commerçantes, où je cherche des vêtements que je ne trouverai pas en Amérique - et puis je pourrai en narguer quelques une avec. cependant, une librairie très rustique et mystérieuse se trouvait à droite de la ruelle. sa paroi indiquait qu'elle devait être très vieille, mais toujours en bon état. je décidai alors de rentrer; lorsque la porte s'ouvrit, une clochette suspendu au plafond émit de petits tintements pour signaler l'arrivée des clients dans la boutique. un vieil italien se trouvait à l'entrée devant un bureau impeccablement bien rangé, avec trois livres posés sur le côté. je saluai le libraire quand tout à coup mon regard se posa sur un étrange bouquin, qui dépassait du rayon principal. il était assez gros - et pesait bien lourd. on pouvait voir sur la couverture que se dessinait un grand "V". un ruban rouge et dorée sortait des pages fines et vieilles du livre en guise de marque-page. je décidai alors de l'ouvrir à l'endroit laissé ou la lecture du précédant lecteur s'était arrêtée. c'est alors que je poussai un cri de stupeur. comme par hasard, je venais de tomber sur une histoire de vampires - royaux, qui plus est. la curiosité s'empara de tout mon être et je vins m'installer sur une petite table accompagnée d'une chaise.

(...)

des heures et des heures s'étaient écoulées pendant que je dévorai l'incroyable encyclopédie. elle était tellement intéressante ! moi qui était venu pour m'éloigner du monde vampirique, c'était raté ! le libraire vint me rencontrer et m'informa qu'il était l'heure de fermer la boutique. je lui dit soudainement que je souhaitai acheter le livre, ce qu'il trouva bizarre et me répondit que tout le monde ne croyait plus à ces histoires et que ça lui faisait plaisir que quelques touristes s'y intéressent encore. je quittai donc la ruelle et rangeai mon nouveau trésor à l'intérieur. j'eus peur quand je vis le ciel tout sombre, il était minuit ! je me retournai vers l'antique librairie quand d'un coup le propriétaire s'éclipsa. qu'est ce que ça voulait dire ? comment se faisait-il qu'une boutique ferme ses portes à une heure pareille ? et puis... où était passé l'italien ? c'était incompréhensible. je commençai à accélérer le pas pour arriver sur la grande et principale place de Volterra, la place de Piazza dei Priori. Elle était si grande et si majestueuse ! Comme la place décrite dans le livre que je venais de lire et d'acheter. en marchant assez vite, je regardai que le sol et pas devant moi. quand soudain, je percutai quelque chose de rigide. je levai les yeux. j'étais tombé nez à nez avec un grand jeune homme, aux yeux d'un bleu complètement fascinant et à la peau très pâle, pour un italien. Cela me rappelait la peau de Maria et de June. « Tu sembles perdu petit étranger »  me dit-il dans sa langue. ayant prit l'italien en deuxième langue au collège et au lycée, je n'eus pas beaucoup de mal à lui répondre. « euh, c'est-à-dire que.. oui, on peut dire ça » souriais-je. l'homme devant moi me regardait avec suspicion et en même temps avec un air interrogatif. un très joli sourire au coin de la bouche, il continuait à me déshabiller du regard.


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t402-tommy-i-do-not-want-
Tommy J. Hepburn
の FEARLESS の
avatar
» MESSAGES : 261
» WHERE ARE YOU ? : Volterra, Italia.
» POWER : Supernatural innocence.
» RPG AGE : Seventeen years of happiness.
» JOB : Ttudent and Salesperson.
» WHO ? : Ashton perfect irwin.
» MULTI COMPTES : + Ivy K. M-Scott.
i love you forever not maybe.

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Humain(e)
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Midnight Memories [TOM&DEM]   Ven 4 Avr - 17:31

A archiver...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

one thousand lonely stars
i've died a thousand times ✻  i'd die to be where you are. i tried to be where you are. every night, i dream you still here. yhe ghost by my side, so perfect so clear. when i awake, you disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://athousandyears.forumgratuit.org/t402-tommy-i-do-not-want-
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Midnight Memories [TOM&DEM]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Midnight Memories [TOM&DEM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demyan. midnight memories
» The Best Memories With Memories
» L'esprit du vieux manoir [ Pour l'équipe Caruso, Rivière et Memories.]
» Midnight FairyTales; demande de parto
» La série des "The Midnight Library"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚔ A THOUSAND YEARS ― TWILIGHT RPG ⚔ :: 


— (HJ) WHEN YOU'RE JUST A BEGINNER YOU HAVE TO DO A LOT OF STUFF;
 :: ⚔ THERE IS NO HOPE HERE ⚔ :: † Saison 2 †
-