AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez vous inscrire à l'event ICI. Vous pouvez aussi laisser un gentil mot sur notre fiche PRD ICI et n'oubliez pas de voter les amours !

Partagez | 
 

 Party on (event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yelena Vasilova
❝ I'M THE NICE KILLER
avatar
» MESSAGES : 710
» WHERE ARE YOU ? : Russia
» POWER : Probabilité accelérée
» RPG AGE : 2500 ans.
» JOB : Tueuse à gage.
» WHO ? : Mila Kunis
» MULTI COMPTES : Athenodora Volturi & Tanaissa Rossi
“Whatever you do will be insignificant, but it is very important that you do it.” ― Mahatma Gandhi

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Party on (event)   Sam 23 Aoû - 16:20






Party on
à  Poggibonsi

x x x
Dans un petit village aux alentour de Voterra, une grande fête est organisée par de riches habitants, famille Vampirique très respectée. Les Volturis y sont donc conviés, ainsi que tous les habitants, humains ou loups, qui le souhaitent, il serait mal élevé de décliner l'invitation! Rendez vous au grand manoir en haut de Poggibonsi.

Les joueurs conviés à cet événement sont Jane Volturi, Athenodora Volturi, Paule Lenoir-Federighi, Kira "Zooey" Vasilova et Tanaissa Rossi. Tout joueur souhaitant les rejoindre en court de RP peut le faire savoir à un administrateur par MP


x x x,

Une idée originale de ATY
Image piquée sur Tumblr.

BY .TITANIUMWAY


. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Stars can't shine without darkness
"And I never know quite what to say when you're upset, and it tears me apart that I can't always help you. Just know that I'm always here for you and if you ever fall, I'll be here to catch you, and if you ever feel lonely at four in the morning, I'll be here to talk to you. Know that I'm aware of all your pain, and all the sadness you have, and that I'm willing to help you carry it. Just know that I love you, and that it rips my heart apart to know you're not happy all the time."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Athenodora Volturi
の VOLTURI COVEN の
の VOLTURI COVEN の
avatar
» MESSAGES : 56
» WHERE ARE YOU ? : Volterra.
» POWER : Détection des mensonges.
» RPG AGE : 3100 ans.
» JOB : Queen of everything.
» WHO ? : Amanda Seyfried
» MULTI COMPTES : Yelena Vasilova

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE: ― Vampire
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Party on (event)   Lun 25 Aoû - 19:35

Party on
the queen is out.


Une fois n’était pas coutume, Athenodora avait obtenu l’autorisation de quitter le château pour se rendre à une fête. Cela en avait étonné plus d’un étant donné les récents événements de la lune rouge. Non seulement la belle reine en était revenue légèrement traumatisée, son mari, Caïus, était rentré dans une colère folle contre lui-même. Il n’avait personne d’autre à blâmer que soi-même d’avoir laissé voyager sa femme à un moment si inopportun. Il s’en voulait gravement de ne pas avoir prévu le coup. Lui qui n’était pas ignorant du phénomène de la Lune Rouge. Malgré sa colère immense et jamais inégalée, il ne s’était non plus jamais montré aussi aimant avec son épouse. Depuis son retour, il ne cessait de la couvrir d’attention, de lui accorder de son temps et de la couvrir de baisers. Il portait sur elle un regard différent et ambigu. Il la voyait à la fois fragile et forte car elle avait résisté à cette aventure. Lorsque la belle blonde avait évoqué l’idée de l’accompagner à cette fête au manoir de Poggibonsi, il n’avait pas du tout apprécié. Il la pensait devenue folle. Elle venait de vivre une aventure traumatisante et elle tenait déjà à ressortir. Mais elle avait joué avec ses sentiments. Elle avait dévoilé tout son amour et lui avait expliqué vouloir sortir de sa tour avec lui. Bien qu’elle adorât Shannon, elle aurait tellement aimé respirer l’air extérieur en sa compagnie. Comme auparavant, il y a trois mille ans de cela. Caïus était dans une humeur clémente. Il la voyait plus forte qu’auparavant. Il céda.

Athenodora n’eut pu être plus heureuse. Elle ne savait comment se vêtir. S’agissait-il d’une fête moderne ou porter une longue robe ferait tache ou s’agissait-il d’une fête plus sophistiquée ? Pour choisir sa tenue, elle s’informa auprès d’une des humaines qui travaillait au château afin de savoir ce qui serait approprié et ce qui ne le serait pas. La belle grecque ne désirait pas non plus se vêtir d’une manière qui ne correspondrait pas à son rang. Les vampires présents savaient pertinemment qui elle était et pour eux, elle se devait de s’habiller chic. De toute manière, jamais elle ne se serait habillée d’une manière qui fut vulgaire ou déplacée. Finalement, elle décida d’enfiler une longue robe noire qui semblait intemporelle. Il eut été difficile de trouver un tissu d’une telle qualité. La robe était ceintrée et épousait parfaitement les courbes supérieures du corps de la reine. Elle comportait un col bateau et des manches longues. La noirceur du vêtement contrastait énormément avec la pâleur de la vampire et la blondeur de sa chevelure. La partie inférieure de la robe était étriquée jusqu’à ses genoux à partir desquels elle devenait évasée. La millénaire n’éprouvait aucune honte à porter un vêtement si près du corps. Tout était dans la suggestion. Jamais par exemple elle n’aurait laissé apparaître une once de la peau de ses jambes. Celle-ci était réservée à son mari. Athenodora s’était déjà essayée aux pantalons et encore mieux aux skinnys. Parfois, elle envoyait une humaine à leur service lui acheter de nouvelles créations. Mais jamais elle ne s’oserait aux shorts ou aux jupes courtes. Pour elle, il n’y avait rien de plus vulgaire. Mais surtout, elle ne pouvait pas sentir la chaleur du soleil sur ses jambes. Secrètement, elle rêvait d’habiter une grande ferme à la campagne ou elle pourrait se balader en petite tenue en plein soleil sans peur d’être vue. Mais une chose était sûre, personne ne pouvait avoir le moindre de ses désirs dans une vie.

Pour finaliser son look d’enfer, la reine appliqua une touche de rouge sur sa bouche pulpeuse et laissa tomber ses cheveux soyeux d’un côté de sa nuque. Athenodora était magnifique. Un humain serait bouche-bée à sa vision. Athenodora, accompagnée de Caïus et Jane se rendirent à Poggibonsi dans une voiture très très chère. Ce mode de transport n’était un plaisir pour personne mais les vêtements de soirées qu’ils portaient et surtout l’accoutrement de la reine, ne leur permettait pas de s’y rendre à pied. Ils ne pouvaient se permettre d’y courir au vu de tous. Respirer l’air extérieur, la reine n’aurait pu rêver mieux. Elle avait des étoiles plein les yeux, tout en tenant fermement la main de Caïus dans la sienne. Elle aurait presque pu briser sa main. Arrivés, il sortir de l’habitacle pour se diriger vers l’immense manoir. Cette famille vampirique comptait parmi leurs alliés depuis bien longtemps déjà. La nuit était déjà tombée et nombres des convives étaient déjà présents. Bien entendu, il était non-envisageable pour la famille Volturi d’arriver en premier. La voiture les déposa à un mètre seulement de l’entrée, de manière à ce que leur présence soit remarquée. Toutes les têtes se tournèrent vers la reine au large sourire. Jane la suivait de quelques pas, presque collée à elle pour la protéger. De l’extérieur, cela devait sûrement sembler étrange. Aucune des deux femmes n’était réellement à l’aise étant donné que la reine ne quittait presque jamais sa tour et que Jane n’était pas exactement ce qu’on appelait une party girl.

Ayant pénétré dans l’établissement, le trio se fit remarquer. Certaines jeunes femmes regardèrent les deux blondes d’un air à la fois jaloux et charmé. Rapidement, le chef de famille du clan vampirique vint à leur rencontre et les emmena dans un coin plus calme et réservé aux privilégiés. « Athenodora, c’est un honneur de vous recevoir. Votre présence est un privilège et cela m’emplit de bonheur. »  La belle reine émit un rire franc. Qu’elle adorait se faire flatter, quand bien même elle ne savait pas réellement comment réagir. « Je ne pouvais pas rater une de vos soirées à nouveau. » Elle en avait déjà manqué tellement. L’hôte s’adressa à présent aux trois compères. « Vous désirez peut-être une coupe de… cet élixir rouge ? » Il leur parlait comme s’ils étaient dans une confidence. Il adorait faire ça, se retrouver au milieu d’humain en se sentant supérieur. « J’accepte volontiers. » Elle se fit servir une coupe et en tendit également une à Jane. Elle était d’humeur festive. On l’invita à s’asseoir mais elle préférait se tenir debout. Après tout, elle ne se sentirait jamais fatiguée et la position assise était réservée aux innombrables moments qu’elle passait dans sa tour. Sa coupe en main, elle observait la salle autour d’elle. Aucun détail ne lui manquait. Elle pouvait détecter tout vampire et non vampire dans la salle. Il lui tardait de les rejoindre mais elle savait que ce n’était pas le cas de Jane qui devrait la suivre où qu’elle aille. Elle porta la coupe à ses lèvres et avala une gorgée de sang. La nuit allait être longue, du moins elle l’espérait.

Code by Silver Lungs

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

“You spend your whole life stuck in the labyrinth, thinking about how you’ll escape one day, and how awesome it will be, and imagining that future keeps you going, but you never do it. You just use the future to escape the present.” 
 
© sweet peach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanaissa Rossi
の THE BLACK PANTHER の
avatar
» MESSAGES : 15
» WHERE ARE YOU ? : Volterra
» POWER : Se transformer en une grande et magnifique panthère noire.
» RPG AGE : 20 ans.
» JOB : Bloggeuse professionnelle, webmaster free lance.
» WHO ? : Marie Avgeropoulos.
» MULTI COMPTES : Yelena & Athenodora.

Ϟ INSIDE OUT & UPSIDE DOWN Ϟ
“RACE:
“NOTEBOOK:
“RELATIONSHIPS:

MessageSujet: Re: Party on (event)   Ven 29 Aoû - 17:08

Party on
tanaissa ∞ other people


Cela faisait quelques jours que j’étais de retour en Italie et je ne comptais pas chômer. J’avais eu ce que je voulais à la Push et cela grâce à une charmante fille, Vasilisa, de qui j’avais beaucoup appris. J’avais entendu les légendes Quileutes dans leur entièreté et celles-ci m’avaient beaucoup informé. Les Quileutes avaient commencé à se transformer afin de contrer les vampires. Des vampires oui, j’avais été étonnée au début et avais refusé de croire mon interlocutrice mais j’avais dû me rendre à l’évidence que si j’étais possible, les vampires étaient possibles. J’avais parlé à ma nouvelle amie des légendes italiennes et surtout de Volterra. J’espérais qu’elle me démentirait celles-ci, qu’elles me diraient que ce n’était là qu’une invention humaine mais au lieu de ça, elle me la confirma. Elle m’apprit même que la famille italienne des vampires n’était pas du tout éradiquée, mais habitait secrètement le château de Volterra. J’étais tombée des nues. Et ce n’était pas tout, cette famille faisait office de famille royale dans le monde vampirique. Je m’étais sentie stupide et ignorante. Mais pas que. Confuse également. Rien ne m’indiquait que les vampires étaient à l’origine de ma transformation en panthère. Il ne devait pas y avoir un seul moyen de devenir modificateur. Si les loups avaient leur histoire, ma famille avait probablement la sienne. Et ma mère n’avait jamais voulu me l’expliquer. Je comptais lui rendre visite bientôt mais j’avais été trop occupée à profiter du confort de mon appartement.

Ce soir, je voulais me changer les idées, et surtout quitter Volterra où je ne savais trop que faire depuis que je me savais entourée de buveurs de sang. Si j’avais été l’héroïne d’un film, j’aurais dû agir au plus vite mais que je ferais-je seule ? Les loups, qui représentaient toute une tribu, vivaient sans forcément être en constant conflit avec les vampires. Moi, je n’étais même pas sûre de vouloir les combattre, je n’étais pas sûre du tout d’avoir une dent contre eux. Personnellement, je ne me sentais pas touchée par ces histoires d’humains faisant office de repas au clan italien. En tant que panthère, je me savais solitaire, ou du moins je me savais loyale à moi-même et uniquement moi-même. Je me concentrais à ne pas dévoiler ma présence à mes soi-disant ennemis naturels car apparemment me révéler résulterait en ma mort assurée. Mais je savais qu’un loup récemment capturé par les « Volturi » était sorti de là vivant. La famille italienne avait apparemment revu récemment ses relations avec les modificateurs. Toutefois, J’étais bête de m’en faire tant puisque j’avais réussi durant deux ans à ne pas me dévoiler sans même avoir eu vent de leur présence. Je n’avais donc aucun souci à me faire. Pour en revenir aux événements de ce soir, je me rendais à une soirée organisée par une puissante famille non loin de Volterra, à Poggibonsi plus exactement. J’avais réussi à obtenir une invitation ce qui n’avait pas été très difficile puisque je sortais souvent, quoique raisonnablement, et avais donc des relations dans le milieu de la nuit. Et après tout, j’étais très belle, tout à fait le genre de personne que l’on cherchait à avoir à sa soirée. Je présentais bien et surtout, j’étais une vraie socialite, j’avais un blog à succès et des comptes très actifs sur les réseaux sociaux. J’espérais que la soirée serait à la hauteur de mes attentes et que l’alcool ne serait pas payant. Si jamais il l’était, je me ferais un plaisir de séduire un gosse de riche du coin.

Je n’avais aucune crainte quant au fait de me retrouver seule. Je savais déjà plus ou moins qui je retrouverais sur place. Vêtue d’une simple robe noire, courte mais pas au ras de fesses, au jupon flottant au niveau du bas au lieu de moulante, pour moins de vulgarité, avec un bustier façon corset pour jouer la sensualité. Cela n’avait rien de vulgaire puisque je n’avais aucune poitrine opulente à dévoiler mais plutôt des seins petits et mignon et un haut du corps fin. J’adorais dévoiler mes clavicules légèrement saillantes et mes bras sculptés. Mes cheveux tombaient simplement dans mon dos, soyeux comme à leur habitude. Mon maquillage était simple, nude et j’avais joué sur un smoky sombre pour mes yeux. Tout était parfait, de mon fond de teint à mes sourcils parfaitement dessinés. Sur mes lèvres, j’avais mélangé légèrement une touche de rose clair et de nude. A mes pieds, je portais une paire de talons simples et noir. Le tout était accordé en harmonie. Dans un petit sac à main avec bandoulière, très chic, j’avais glissé mon GSM, mes clés, une paire de ballerines et de qui me refaire une beauté. Arrivée sur place, je pénétrai dans le manoir très chic et me dirigeai directement vers des connaissances. « Bonsoir ! » Je procédai à faire la bise à tout le monde avec un grand sourire scotché sur le visage. « Alors ton voyage », me demanda une amie de longue date que je ne croisais jamais la journée. « Très enrichissant ! L’air pur, la montagne et la forêt, quoi de mieux pour se débarrasser des mauvaises énergies ? » Je n’avais parlé à personne du vrai motif de mon voyage. Normal, ils m’auraient pris pour une wierdo de m’intéresser ainsi à des légendes indiennes. A la place de ça, j’avais fait passer La Push pour un lieu de purification idéal. Avec les bons mots, on séduisait n’importe qui. « La Push, WA, USA, idéal pour se purifier loin des touristes. » avais-je écrit sur les réseaux sociaux. C’était hype de se démarquer. Voilà pourquoi personne ne m’avait lancé de regard étrange.

Je n’attendis pas plus longtemps pour me faire servir une coupe de bulles et me mettre à danser avec mes ‘amis’. Je ne me doutais pas le moins du monde être entourée de vampires, ceux que j’avais tenté de fuir l’espoir de quelques temps. Je ne me doutais pas que ma première rencontre avec l’un d’eux se passerait ici, ce soir même. Perdue dans ma danse effrénée, je regardais autour de moi. Je ne pus m’empêcher de remarquer une femme blonde, absolument époustouflante, non loin de là, dans ce qui semblait être le carré VIP. Elle semblait ne pas être beaucoup plus âgée que moi  mais il y avait quelque chose de spécial qui régnait en elle, comme une aura magnifique. A côté d’elle se tenait une autre jeune femme, bien plus jeune mais qui semblait tellement mature que cela ne me dérangea pas, tout aussi belle. Les hommes qui les entouraient n’étaient pas mal non plus. Je me promis de me joindre à eux avant la fin de la soirée. M’incruster dans un carré VIP, c’était dans mes cordes !  

Code by Silver Lungs

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

- the secrets we keep -
You've got the words to change a nation but you're biting your tongue. You've spent a lifetime stuck in silence afraid you'll say something wrong. If no one ever hears it how are we gonna learn your song. So come on, come on. Come on, come on. You've got a heart as loud as lions so why let your voice be tamed. Maybe we're a little different there's no need to be ashamed. You've got the light to fight the shadows so stop hiding it away. Come on, come one. - emeli sande
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Party on (event)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Party on (event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Let's Get This Party Started! [event]
» Party on (event)
» [EVENT] Corpse Party — Informations !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚔ A THOUSAND YEARS ― TWILIGHT RPG ⚔ :: 


— OTHER LOCATIONS (DJ);
 :: ⚔ VOLTERRA ⚔
-