AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Venez vous inscrire à l'event ICI. Vous pouvez aussi laisser un gentil mot sur notre fiche PRD ICI et n'oubliez pas de voter les amours !

Partagez | 
 

 Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   Dim 9 Fév - 18:21



Je regarde une vielle estampes dans un silence parfait. J'entends un léger bruit de pas venant vers la pièce où je me  trouve mais je n'y prête pas vraiment attention, sachant déjà ce qu'il allait m'annoncer.
Quelques minutes plus tard, un homme d'une trentaine d'années entra dans la grande pièce et d'une voix neutre :

- Himura Dono?  Le van vient d'arriver. On  vous attend pour faire sortir votre cheval comme vous nous l'aviez demandé

Je fais un léger signe de la tête,  je jette  un dernier coup d'œil à l'estampe avant de le suivre.   Je me trouve  dans une grande demeure d'une veille connaissance, qui m'avait demandé si je pouvais faire une démonstration de l'arc zen  pour  les festivités  qu'il donnait en l'honneur de ses ancêtres qui avaient été des grands guerriers à mon époque mais aussi en l'honneur du mariage de son fils ainé, son hériter. Il n'y avait  très peu d'humain qui pouvait  se vantait  d'être dans mon cercle très restreint d'ami,  pour les quels, j'acceptais de faire certaine chose. J'étais aussi pour eux,  une sorte de conseiller et de juge entre les différentes familles  quand  le code  des samouraïs n'était pas respecté.   Celui-ci était encore d'actualité dans ces familles, donc  les ancêtres étaient membre du Shinsen Gumi.  J'avais imposé une seule et unique  règle : Aucune question  ne devait m'être posée  concernant la manière que je m'occupais de la demande, une fois  que j'avais accepté. Celui qui ne respectait pas, risquait de perdre la vie. Et je n'avais aucune crainte qu'on me pose des questions sur moi, puisque cela  ne fait pas d'interroger un samouraï sur sa personne.
J'avais  accepté  assez rapidement car la demande venait des descendants du chef de la troisième division  qui était  l'un des meilleurs guerriers avec qui, j'ai eu l'honneur de croisé le sabre. J'avais mit deux conditions : La première était que les frais de transport pour faire venir mon cheval depuis  Forks  serait à leur frais et que la démonstration se fasse en soirée. Elles avaient été acceptées sans la moindre hésitation, en  plus,  le chef de la famille du mari m'avait versé une petite somme sur l'un des comptes.
Je me retrouve  dans une magnifique demeure dans la région reculé du Minnesota. Je suis tranquillement  le serviteur, qui me conduit dehors, à l'entré des écuries   où se trouve un van. D'un geste  de la main, je  fais comprendre au jeune homme  qu'il peut me laisser  seul, sachant parfaitement qu'il avait un tas de chose à faire puisque les festivités auront lieu le soir même.
Sans me préoccupé de ce qui se passent à l'intérieur, je fixe mon attention sur le van où j'entends la respiration tranquille de  Takéo, un magnifique étalon beige avec des reflets noir. Un très léger sourire  se dessine  aux coins de mes lèvres en écoutant son sang circuler, son cœur battre de façon  calme. Je reste quelques minutes ainsi  sans bouger  puis en une seconde, je me trouve entrain de faire descendre doucement l'étalon.  
Je  m'éloigne  tranquillement  afin d'être  seul avec mon étalon. Avant de passer deux heures à  jouer  avec lui, afin de le détendre  et le défouler  pour qu'il soit calme  pour la représentation. Je sais que c'est un peu bizarre de voir un vampire jouer ou même monter un cheval  mais  je m'en fou. Pendant les premières années en temps de vampire,  les animaux  ont été mes seuls compagnons, ils ont partagé mes colères, mes pleures  et même si je leur faisais peur de temps à autre, ils restaient  près de moi et m'acceptait parmi eux.
Le temps s'écoula tranquillement  sans qu'aucun humain ne vienne de nous déranger.    Puis je conduis Takéo  aux écuries où je le brosse  pour qu'il soit impeccable  pour la démonstration. Une fois fait, je vais aussi me préparer. Pour  l'occasion,  j'ai revêtis  l'habit des Shinsen Gumi.




Avant de commencé la démonstration,  je vais présenter mes vœux de bonheurs aux jeunes marier,  offrant un magnifique sabre  à jeune homme et un kodachi à la jeune femme car de mon temps, une  jeune femme  portait toujours un petit sabre sous ses vêtements.
Je présente aussi mes respects aux chefs des deux familles car je n'ai pas l'attention de rester une fois la représentation fini.
Le lieu de la démonstration est une  immense prairie  ou on avait installé plusieurs cibles  à distances différentes, certaines étaient  éclairés par des torches.  Elle dure une bonne heure pendant laquelle,  je lance  Takéo au grand galop, atteignant chacune des cibles  en son centre, tout en faisant des mouvements de voltige. Je n'utilise aucune de mes capacités de vampire,   j'avais été jusqu'à me mettre des lentilles qui me broyaient la vue.  
Une fois la démonstration  fini,  je prends les directions grandes plaines qui s'étendent à perdre de vue devant l'immense demeure où se passent les festivités. Sans  même un regard,  nous éloignant de toute habitation humaine, ah oui, j'avais juste pris 2 minutes pour changer de Kimono pour un simple brun foncé.  
Nous marchions pendant plusieurs heures  d'un pas tranquille, n'étant nullement pressé par le temps.
La lune se coucha lentement à l'horizon,  l'aube ne va pas tarder   quand nous arrivons dans  une magnifique plaine, entourée par de magnifique arbre. A deux trois mètre d'un   magnifique saule pleureur, qui devait avoir plusieurs siècles, se trouvait un petit étang.  Je décide de nous arrêter ici pour quelques heures afin que Takéo puisse se reposer  et nous profitons tout deux de cet endroit. Je descends de cheval et je le laisse aller où il veut sachant parfaitement qu'il n'irait pas loin et puis même si ça serait le cas, ça ne saurait pas un problème pour moi. Après l'avoir observer pendant quelques temps, je décide de monter dans le saule pleureur et je m'y installe  confortablement.  J'ai une vue sur l'ensemble de la plaine.  D'après ce que je pouvais voir,  je devais me trouver  à la frontière du Minnesota et du nord du Dakota.  Je laisse mon esprit  vagabondé aux grés du vent, tout en gardant une main sur mon sabre. Après quelques minutes, le vent m'apporta une odeur bizarre que je n'ai jamais eu  à sentir. Il me semble que c'est un mélange de vampire et humain. Je reste malgré tout immobile, je ne suis pas vraiment d'humeur  à avoir de la compagnie  quel qu'elle soit. J'ai envie de solitude et j'espère que cette chose  va passé son chemin. Mais bon je reste quand même sur mes gardes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   Lun 17 Fév - 10:41

Une Rencontre Intriguante Kenshin & Thea
Voilà quelques jours que j'étais partie de Forks. Je devrais plutôt dire fui... Oui, j'avais fui Forks, j'avais été lâche et le fait de savoir que Godfrey s'y trouvait m'avait poussé à partir sans même réfléchir à ma destination. Je ne voulais pas lui faire face, je n'étais pas prête, j'avais peur de sa réaction, j'avais peur d'être blessée par ce qu'il me dirait. Oui j'avais peur... Je ne pouvais plus maudire ma part d'humanité que cela. Je détestais ressentir cela, je n'en n'avais pas besoin, pas maintenant, pas alors que je me rapprochais petit à petit, pas à pas, de ma vengeance tant désirée. Je n'avais donc pas eu le courage de lui faire face, de lui parler et de le rejeter en le fixant tentant de lui faire croire que je ne l'aimais plus. Puis à quoi cela pourrait-il bien me servir? Il était clair qu'il n'en croirait pas un traitre mot... Il me connaissait si bien...
J'errais dans un petit bois, n'ayant sur moi que mon sac ainsi que mon manteau dont j'avais relevé la capuche sur ma tête pour cacher mon visage. Pourquoi? D'une part parce que j'avais faim, cette soif vampirique noircissant mon regard, d'autre part pour cacher mes larmes, mes joues rosies et mes yeux gonflés par les larmes. J'étais tellement faible et y penser ne m'aider pas à garder le contrôle. Le savoir à ma recherche me faisait à la fois plaisir, me prouvant qu'il n'avait pas renoncé, mais aussi du mal, il était ma faiblesse et le serait toujours... Je m'en voulais tant d'être si faible, je m'en voulais de lui faire du mal, je m'en voulais d'en faire tout autant voire plus à son frère, Nathaniel. Penser à l'aîné des deux frères me stoppa nette, sentant de nouveau une larme couler le long de ma joue. Je l'essuyais frénétiquement, d'autant plus énervée contre moi-même.

« Arrête-ça tout de suite ... »

M'ordonnais-je à moi même avec colère. Mais je n'y arrivais pas, devant certainement être vraiment à bout pour ne pas parvenir à me contrôler ainsi. Je restais donc un instant immobile dans ce bois, laissant mes larmes libres d'elles-mêmes, profitant d'être seule un court instant. Après quelques minutes mes sanglots s'étaient calmés, je retrouvais doucement mon calme et mon souffle. Prenant une grande bouffée d'air frai je me redressais, essuyant une dernière fois mes yeux. Je savais qu'ils devaient être rouges et gonflés et donc je sortis un petit miroir pour voir leur état.
Ils l'étaient en effet mais ressemblaient beaucoup plus à des yeux vampiriques qu'humains. Me donnant d'autant plus faim. Car bien que je me nourrisse de mets humains il n'empêchait que j'éprouve le besoin de sang humain, et je n'en avais pas mangé depuis quelques jours... J'avançais doucement jusqu'à sortir du bois et arriver sur une plaine plongée dans la nuit. Mais pas en totalité ... À plusieurs mètres se trouvait un halo de lumière, des bruits de fête parvenant à mes oreilles, mais surtout l'odeur de sang frai humain. Je me stoppais nette de nouveau. Mon instinct de vampire me poussait à m'y rendre et attaquer le moindre humain que je croiserais. Mais je m'en empechais, bataillant contre ce désir incontrôlable. Ils fêtaient une union à ce que je devinais des sons me parvenant. Je ne pouvais me résoudre à mettre un terme à cet événement avec un meurtre, l'avantage à ma part humaine était que je parvenais à me mettre à la place d'autrui et il était certain que si c'était moi qui me mariais je n'aurais pas voulu que la moindre chose se passe de travers...

Je refusais donc de me soumettre à ma faim mais cela s'avérait plus simple à dire qu'à faire. Soudain une solution possible me vain à l'esprit. Il me suffisait de faire taire ma partie vampire, ne paraître qu'humaine... Je me concentrais donc levant la tête vers le ciel pour me concentrer sur autre chose que les humains festoyant au loin. Le ciel était clair et une multitude d'étoiles l'illuminaient. Je prenais donc une grande inspiration et me concentrais d'autant plus, allant presque jusqu'à communiquer avec mon don pour le prier de me protéger de moi même. Après de longues minutes je baissais de nouveau la tête, me rendant compte que mon ouïe et mon odorat avaient diminué, ne sentant plus l'odeur du sang des humains. Un sourire sinstalla sur mon visage alors que je sortais de nouveau mon miroir pour regarder une seconde fois l'état de mes yeux. Ils avaient retrouvé leur lueur humaine, mon iris marron bien qu'ils restent gonflés par mes précédents pleurs. J'avais réussi à mettre sous voile mon vampirisme, je savais la faim toujours présente et sûrement d'autant plus forte lorsque je laisserais tomber ce voile mais au moins, pour l'instant je n'allais pas tuer et mettre un terme à ces festivités.

Je reprenais ma marche dans la plaine, évitant de m'approcher du lieu de fête pour ne pas attiser de nouveau ma faim. Je semblais n'être qu'humaine même si cela me demandait des efforts je maintenait cet état. J'arrivais alors près d'un étang et voulu m'y diriger pour passer un peu d'eau fraîche sur mon visage et apaiser mes yeux. Je fus surprise d'y voir un cheval, seul, ayant diminuer mes capacités vampiriques je ne l'avais pas de suite vu ni même entendu son souffle calme. Le sang animal ne m'avait jamais donné envie, trouvant les animaux tellement plus justes que les humains ... Après tout j'avais toujours été rejetée, de même que mes parents et les frères Therson, par les humains alors que les animaux ne m'avaient jamais fui...

Ayant besoin de réconfort et ne pouvant pas percevoir la présence d'un autee être comme mes capacités mises sous voile, je décidais de m'approcher de la majestueuse bête pour la caresser. Elle se laissa faire comme je n'éprouvais aucune crainte ou peur à son égard. Puis je chuchotais doucement en caressant son poil doux et propre:

« Hey... Que fais-tu seul ici... »

Le cheval semblait serein et calme, bien dressé. Il me sembla qu'il regardait le saule ploreur situé à côté, je ne vis rien de suite puis mes yeux toujours humains finirent par déceler une présence, sûrement celle de son maître... J'espérais qu'il ne prendrai pas mal le fait que j'ai caresser son cheval et lui ai dit quelque mots. N'ayant toujours pas libéré mes capacités vampiriques et ne voyant pas très bien la personne je supposais qu'il s'agissait d'un des hommes de la fête. Mais je m'en dissuada rapidement comme ma faim ne s'avivait pas en sa présence ... Il s'agissait donc d'un vampire, il n'y avait pas d'autre réponse possible...
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   Mar 18 Fév - 17:41


Je reste  attentif  à mon environnement, non par crainte, la jeune inconnue me fait franchement pas peur  mais plus tôt, par habitude. Il faut dire que quand je suis dans cet état d'esprit là, il n'était  vraiment pas conseiller aux êtres à sang chaud, comme ces patétiques humains d'être à proximité. C'est  souvent, durant ces moments là, que je me nourrisais de sang humain.  L'être qui s'est approché de Takéo n'est pas vraiment hors de danger  même si son odeur est mélanger avec celle d'un vampire.
J'espère qu'elle ne va faire que passé et repartir, me laissant ainsi seul avec mes souvenirs et ma tritesse. Mais apparemment, c'est un peu trop demandé car je remarque qu'elle a enfin remarqué ma présence. Heureusement pour elle, je ne suis pas du genre à attaquer en traire ou sans une bonne raison.
Je  pousse  un soupire avant de me redresser sur la branche. Quelques seondes plus tard, j'atteris tranquillement sur le sol, avant de m'appuyant  contre l'arbre,  les bras croisés.




Je n'avais pas remis mon sabre dans ma ceinture, cela  signifier  que  le  samouraï n'avait pas l'esprit au combat, même si dans mon cas,  cela  ne voulait  vraiment rien dire, puisque que certaines de mes attaques, on  utilise le foureau aussi.
Je  reste immobile, l'observant  tranquillement. Apparemment, ça semble être une jeune fille aux longs cheveux bruns, d'une vingtaine d'année mais bon, avec les vampires,  l'apparence ne fait jamais l'être, puisque qu'un fois transformer, on ne veillit plus.
Un léger souire  ironique se  dessina aux coins de mes lévres quand  Takéo se cabra, avant de partir au  triple galop.   Ce n'était pas pour rien qu'on s'entendait bien tout les deux, car l'étalon me ressemble un peu, surtout en ce qui conserne la compagnie. Il n'est pas très vriant de compagnie,  préférent  garder une certaine distance avec les autres. Quand ceux ci sont un peu trop prés, à son gout,  il le faisait savoir.
D'une voix agréable à l'oreil mais ou on peut entendre une léger froideur :

- Que fait une créature tel que vous en ces lieux reculer?  

Je laisse le silence s'installer  pendant lequel, j'attends une réaction de la part de la nouvelle venue,  car comme j'ignore ce qu'elle est et d'après son odeur, elle doit être en partie  Vampire  et donc elle doit sûrement se nourrir de  sang. Si elle représente un danger  quelque compte pour les invitiés du la fête qui entrain d'avoir lieu à plusieurs dizaines de kilométres d'ici,  je ferai en sorte qu'elle retourne  d'où elle vient pour se nourrir.
Je ne prendrais pas de gant  pour le faire, même si c'est une fille car  je n'ai jamais été très tende avec ceux de mon espèce, avec les quelles, j'ai dû me battre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   Mar 18 Mar - 19:17

Une Rencontre Intriguante Kenshin & Thea
J'avais mis sous silence mes capacités vampiriques mais à la vue du vampire et de son expression plus qu'antipathique et imbu de lui-même je les libérais de nouveau. Je ne prêta pas attention au départ du cheval et encore moins au sourire ridicule du vampire. Qu'est ce que ces êtres pouvaient être désespérants et ennuyants par moment. Et encore une fois j'avais face à moi le genre de vampire qui semblait prédominer sur terre, le genre qui se croit supérieur seulement parce qu'il a plus de capacités ou d'années de vie ou que sais-je. Il était de plus en plus rare de croiser des êtres, même pas forcément des vampires, qui traitent autrui avec respect sans forcément provoqué au premier échange. Mais je restais de marbre, trop habituée à ce genre de caractère et de réaction. Les années aux côtés des Dacian m'y avaient notamment aidée.
Je n'avais pas de raisons de répondre à sa question, mais contrairement à la majorité je savais encore faire preuve de décence et me montrer sociable. Je répondis donc sur un ton neutre, ni froid, ni dur, il ne m'avait rien fait pour que j'emploie une telle intonation.

"Disons que je m'éloigne des foules. "

Je restais simple dans ma réponse, je ne voyais pas quoi ajouter sans que cela n'entre dans mon champ privé, puis en quoi cela aurait-il pu l'intéresser? Puis continuant sur le même ton je lui retournais la question:

"Mais je pourrais vous demander la même chose. "

Je n'attendais pas forcément de réponse vu le comportement qu'il adoptait. Mais qui sait, s'il était là pour mettre un terme aux festivités que j'avais croisé plus tôt il me suffirait d'user de mon don pour l'en empêcher et atténuer sa soif le temps qu'il faut pour sauver les heureux qui j'avais vu un peu plus tôt.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   Ven 21 Mar - 11:54



Je reste attentif  à environnement,  attendant une réaction de la part de la jeune fille, tout en étant prêt à dégainer si jamais elle représente un danger pour les gens de la réception qui se déroule à plusieurs dizaine de kilomètre  d'ici.  Je m'étais fait un point d'honneur à veiller afin  qu'ils puissent fêter l'événement comme il se doit, sans qu'ils doivent avoir la moindre inquiétude au sujet de leur sécurité. C'est pour cela que je n'étais pas rentré directement chez moi. Je le fais en mémoire de leurs ancêtres,  qui étaient des hommes d'honneur, pour le quel, j'avais le plus grand respect, même si nous étions ennemis.
Au bout de trois quatre minutes,  je l'entendis me répondre, apparemment  elle ne présente aucun danger pour les humains de la fête, avant  de me retourner la question.  En même temps,  je sens quelque chose d'étrange, que j'ai du mal à expliquer, comme si quelque chose avait touché à mon aura.  Mais  je ne cherche pas plus loin, du moins pour l'instant.  Vus que je ne sens pas vraiment de menace.
Je lève un sourcil d'étonnement, c'est vrai que je ne suis vraiment pas  habitué à rencontré un être  qui a  une certaine odeur  vampirique  qui me dit franchement  qu'il n'est pas un danger pour les humains qui sont à proximité. Je pense qu'elle a été franche, je sais reconnaître  quand on me mène  en bateau, et là ce n'est pas le cas.  Je pousse un léger soupir, tout en baissant légèrement la tête sur le côté,  mon regard se radoucis. D'une voix toujours aussi froide  mais nettement plus douce :

- Je viens confier mes vielles tristesse  à mon amie, lune pour qu'elle les emporte avec elle afin de soulager mon cœur même si après toutes ces années, la blessure est toujours aussi vivace.


Un léger sourire triste se dessine légèrement aux coins de mes lèvres. L'absence de Tomoé m'est toujours aussi douloureux, aussi vivace malgré toutes ces années.  Je regarde le soleil se lever lentement dans la brune pendant quelques dizaines de seconde, avant de reprendre, toujours d'une même voix :

- J'ai fait une démonstration plus tôt dans la soirée, à la résection d'où nous attentions les bruits.  Certaine personnes  présentes sont de ma connaissance et je veille à ce qu'ils puissent fêter  en toute sécurité.

Je laisse le silence s'installer, en même temps, j'entends une sorte de grognement, apparemment, mon autre personnalité n'est pas très content  de ne pas devoir se battre. Au bout de quelques minutes, je termine en disant :

- Veillez m'excuser pour mon comportement mais j'ai appris  à être méfiant quand je rencontre un vampire, surtout quand  certains humains sont dans les environs.  

Je laisse à nouveau le silence s'installer. J'observe la jeune fille en attendant une réaction de sa part.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   Dim 6 Avr - 12:56

Une Rencontre Intriguante Kenshin & Thea
Je le sentais sur ses gardes, qui ne l’aurait pas été, mais il était bien triste que tous ces êtres que je croise aient toujours à être sur leur gardes à ma vue. Du moins la plupart, Vasilisa n’avait pas agi ainsi, je me demandais encore pourquoi. Ce monstre non plus, mais il me connaissait malheureusement déjà. Je ne pouvais pas non plus blâmer ceux qui réagissaient ainsi, et donc non plus celui qui me faisait face ce soir, après tout, très peu sont au courant pour les hybrides, il doit donc être bien déconcertant de croiser une créature telle que moi. Mais ça n’en restait pas moins blessant… et contre toutes attentes, et bien que je fasse de mon mieux pour me forger une carapace autour de ce cœur humain qui est le mien, je ressens, malgré moi, ces sentiments désolants dont sont dotés les humains.
Mais je restais une créature étrange et savait que bien qu’à moitié humaine je ne cillerais pas si je venais à arracher la trachée d’un humain. Voilà pourquoi j’avais, avec peine certes, pris mes distances avec le lieu de fête précédemment croisé. Pour ne pas tacher leur bonheur comme il avait été fait du mien. Chose qui d’ordinaire ne me préoccupait guère… Ce soir je n’étais que fatiguée de tout cela, de tout ce que j’étais et n’avais en rien l’attention  de nuire au vampire qui me faisait face, chose qu’il sembla percevoir. Non, je n’étais pas une menace, du moins, n’avais jamais voulu l’être.

Il se radoucit changement que j’accueillis avec un sourire empreint de gratitude, je ne cherchais pas le conflit et il me semblait que lui non plus, ce qui était préférable. Il m’expliqua la raison de son isolation ici, des mots teintés d’une certaine poésie qui n’était que plus rassurante bien que la voix du vampire reste aussi dure que la roche. Ses mots radoucissaient malgré tout son intonation. Je fus touchée par sa tristesse, au premier abord il m’avait semblait fort, voire sans-cœur, un de ces vampires qui ne vivent que pour suivre leur chemin et qui ne ressente rien vis-à-vis de leur vie passée ou de ce qui les entourent à présent. Il ne semblait pas ainsi, sa tristesse le laissait paraître et me fit de la peine, me demandant de quels maux il pouvait bien souffrir ainsi infiniment ?

Il reprit la parole et me sorti de ma torpeur. Ainsi donc il avait été parmi les humains qui fêtaient une union un peu plus tôt. Mais je fus quelque peu surprise et je ne doutais pas que mon expression le laisse paraître…

« Une démonstration… c’est-à-dire ? »

Je le trouvais bien juste et loyal d’agir ainsi envers des humains, c’était un comportement bien rare de la part des vampires et je demandais donc :

« Des descendants à vous peut-être ? »


Il n’avait dit que connaissances, mais j’avais déjà croisé des vampires rodant aux alentours de leurs descendants pour les protéger des monstres des ombres peuplant notre monde et pouvant faire basculer leur vie suite à une simple envie ou pulsion… Je me demandais donc s’il en était de même de ce vampire et si sa détresse précédente était due au fait qu’il voit ainsi sa famille évoluer alors que lui n’avait plus goût de vivre… Du moins ce n’était qu’une hypothèse parmi la multitude d’autres que mon cerveau créé, ma curiosité étant toujours sans pareil.
Il s’excusa pour son comportement et je m’empressai de nier de la tête et de signes de bras :

« non, non, ne vous excusez pas si ce sont des proches ça explique largement votre comportement, j’aurais agi de même… »

Ce fut à mon tour d’avoir un sourire triste, pensant que si ma famille était vivante alors je me serais montrée sans pitié à l’égard de la moindre menace même si elle n’en était pas réellement une. Mais je n’avais plus ma famille, plus mes proches, plus rien que moi, et comptais bien obtenir vengeance et tuer celui qui me les avait arracher. Penser à ce monstre ignoble illumina mon regard d’une haine que je ne lui accordais qu’à lui. Mais je me repris avant de dire :

« Ils ont bien de la chance de vous avoir, tous les humains n’ont malheureusement pas le luxe d’être protégés par les autres, vampires comme êtres d’autres natures. Même entre êtres surnaturels nous ne sommes jamais à l’abri du danger… »


Ajoutais-je de nouveau pensive. Puis je me secouais de nouveau avant de présenter à mon tour mes excuses :

« Je suis désolée de vous avoir inquiéter, je ne comptais en rien nuire à leur festivité et encore moins à leur bonheur, c’est pour cela que je m’éloignais, comme vous l’avez dit, je suis vampire. Mais sachez que je ne le suis pas que alors je comprends ce qu’ils pourraient ressentir si je les privais de leur bonheur. »

Ajoutais-je avec un sourire sincère pour lui faire comprendre que je ne comptais en rien leur faire de mal, je préférais prendre ma soif en patience, plutôt que cela, mon moral n’était pas apte à cela ce soir.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre intéressante (PV Théa. M. Yaxcley)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une organisation intéressante(Pv Zunder D taker)
» Enfin une petite occupation intéressante [Libre]
» Phrases intéressantes.
» Description d'Oak Town
» [UN ARTICLE DE PRESSE] Les univers parallèles, une théorie intéressante !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
⚔ A THOUSAND YEARS ― TWILIGHT RPG ⚔ :: 


— (HJ) WHEN YOU'RE JUST A BEGINNER YOU HAVE TO DO A LOT OF STUFF;
 :: ⚔ THERE IS NO HOPE HERE ⚔ :: † Saison 2 †
-